Chambly s’accorde un temps de réflexion pour l’ancien golf

Par Martine Veillette
Chambly s’accorde un temps de réflexion pour l’ancien golf
L’avenir du golf de Chambly sera déterminé plus tard. (Photo : archives)

La Ville de Chambly a pris la décision de maintenir le statu quo sur le zonage permis pour le terrain de l’ancien golf afin de prendre le temps de bien réfléchir à son avenir.

 

Aucune décision formelle n’a donc été prise quant à comment il sera aménagé et s’il sera transformé, comme certains le désirent, en grand parc nature. « On ne peut pas dire si ce sera un grand parc nature, parce qu’il y a beaucoup d’enjeux », a indiqué Jean-François Auclair, directeur général par intérim, lors de la consultation publique du Plan d’urbanisme le 3 février.

Le maintien du zonage parcs et terrains de jeux, espaces verts ainsi que récréatif est proposé dans le nouveau Plan d’urbanisme et règlement de zonage de 2020. En 2017, la Ville prévoyait changer le zonage afin d’autoriser un usage commercial sur une partie du terrain et un usage résidentiel pour le reste. Le directeur général par intérim a précisé qu’un plan d’aménagement d’ensemble avait été prévu en 2017 et non un zonage précis.

« Ce que je vous dis, c’est qu’il va falloir se donner du temps pour le golf. On va commencer à entreprendre des procédures avec le promoteur et le propriétaire, puis faire des exercices de vision », a soutenu M. Auclair.

Il a répété à différentes reprises que le golf était un terrain privé. Il y a un coût pour que la Ville le développe en parc nature. Des négociations avec le propriétaire et le promoteur devront être entamées si c’est le cas.

« On ne peut pas dire si ce sera un grand parc nature, parce qu’il y a beaucoup d’enjeux. » – Jean-François Auclair

Caractérisation

M. Auclair a précisé qu’avant de prendre une décision sur l’avenir du golf, la Ville devait connaître le terrain. Un montant a été prévu au budget 2020 afin d’en faire la caractérisation.

« Un biologiste nous dira les milieux sensibles, les boisés, les cours d’eau et les milieux humides. Quand cela sera fait, ça va déterminer la trame pour l’exercice de vision », a-t-il mentionné. Il a précisé que la Ville avait besoin de l’autorisation du propriétaire pour effectuer cet exercice. Il ajoute que pour le moment, le terrain est en friche.

Transport

L’ancien golf est notamment accessible par la rue Daigneault, qui présente un problème de congestion majeur. Cet aspect doit également être pris en compte. La Ville en est consciente.

Des citoyens du district 2, où se situe l’ancien golf, ainsi que du mouvement citoyen Dernier espace vert de Chambly ont déposé des mémoires avec des recommandations pour le Plan d’urbanisme. Le comité du district 2 a notamment fait des recommandations pour améliorer la sécurité des transports dans ce secteur.

Le Journal a tenté de joindre un représentant des Habitations Trigone, sans succès.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de