Chambly est-elle envahie par les guêpes?

Par Julien Dubois (Initiative de Journalisme Local)
Chambly est-elle envahie par les guêpes?
Les guêpes ont affolé une partie de la population cet été. (Photo : Julien Dubois)

Les guêpes investissent terrasses, jardins ou les abords du canal de Chambly. Malgré les plaintes de nombreux citoyens, 2022 est-elle une année exceptionnelle concernant la prolifération de guêpes? Un exterminateur a répondu à nos questions.

Leur présence passe rarement inaperçue. Leur bourdonnement gêne, leur piqûre redoutée. Les guêpes ont occupé un large territoire cet été sur Chambly et ses alentours : « Les gens n’ont pas de tolérance avec les insectes à l’extérieur », précise Philippe Brisebois, exterminateur à Carignan. « Chambly et plus largement la Montérégie est une zone agricole. Il est donc normal de constater la présence de guêpes mais pas plus qu’ailleurs. »

Appels inutiles

Chaque été, la même frénésie s’empare du téléphone du gérant de Brisebois Extermination au sujet d’un envahissement certain de l’insecte craint par l’homme : « Les gens m’appellent pour venir mais je ne peux pas empêcher tous les oiseaux de passer au-dessus de chez vous. Je me déplace uniquement s’il y a un nid, sinon mon intervention est inutile. Sur 500 appels par semaine en période estivale, j’en reçois 200 à 300 pour des guêpes dont la grande majorité est injustifiée. Oui, les guêpes sont très présentes dans les environs mais pas plus que les autres années. »

Ne pas confondre guêpe et abeille

D’ailleurs, la confusion entre guêpe et abeille, bien que courante, est une aberration selon l’exterminateur : « Sur mille appels que je reçois concernant des abeilles, seulement un ou deux les concernent. Les abeilles ne viennent jamais sur vos terrasses pour vous tourner autour, ce sont des guêpes. Elles ont un comportement social complètement différent. C’est comme si vous confondiez une fourmi avec une araignée. L’abeille permet de polliniser un environnement, ce qui est essentiel pour la pousse de fruits et légumes. Par contre, la guêpe s’empare du suc des fleurs pour se nourrir et pollinise par accident. En cas de ruche dans votre jardin, il est nécessaire d’appeler un apiculteur qui s’emparera de la reine et de la ruche. Les autres suivront. Dans tous les cas, il est essentiel de garder son calme et de ne pas exciter l’insecte. »

Partager cet article