Centre commercial à Carignan : les travaux avancent rondement

Par Annabelle Baillargeon
Centre commercial à Carignan : les travaux avancent rondement

COMMERCE. Un an après le début des travaux de démolition de l’ancien marché aux puces sur la route 112 à Carignan, le projet du Faubourg Carignan va bon train, alors que les échéanciers devraient être respectés pour accueillir les premiers clients d’ici l

Le promoteur du projet de centre commercial, le groupe Mach, a engagé la firme GKC pour développer les plans d’architecture du projet.

« Nous sommes dans les délais et nous respections les budgets prévus. Au point de vue de l’implantation des bâtiments, le Faubourg Carignan devrait ressembler au Faubourg Delson. Il n’y aura pas de ressemblances au plan architectural, mais plutôt au niveau de la composition du site », illustre Cédric Constantin, chargé du projet du Faubourg Carignan.

Pour l’instant, 50% des locaux sont déjà loués, dont deux locataires principaux. Les commerces qui auront pignon sur rue dans ce secteur seront annoncés peu avant les fêtes. Les curieux devraient apercevoir bientôt sur le site une pancarte pour annoncer les commerces qui ouvriront leurs portes à la fin de 2016.

Pour l’instant, on sait qu’une quincaillerie, une épicerie et quelques restaurants avaient démontré un intérêt à s’établir dans ce centre commercial de 200 000 pieds carrés.

Les travaux pour décontaminer le site sont terminés depuis la fin de l’été. Ces derniers ont été pris en charge par l’ancien propriétaire. M. Constantin ajoute que la décontamination était conditionnelle à l’offre d’achat.

De plus, le groupe Mach souhaitait obtenir l’autorisation du ministère des Transports (MTQ) pour ajouter un feu de circulation pour sécuriser l’entrée sur le site. Pour en obtenir l’accord, la Ville de Carignan avait fait des pressions auprès du ministère pour que ce dernier donne son aval.

Ce feu de circulation sera installé dans le passage qui mène aux étangs aérés. Pour se faire, la Ville devra entre autres nommer cette rue et respecter les largeurs demandées.

« Nous sommes toujours très heureux par ce projet. Il permettra aux gens de magasiner chez eux et cela aidera à augmenter la fierté de la Ville », lance le maire, René Fournier, enthousiaste de voir le projet devenir de plus en plus concret.

Au cours des derniers jours, des camions de la Ville étaient présents sur le site pour procéder à des travaux pour faire passer l’aqueduc et les égouts.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires