Cap sur 2022

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Cap sur 2022
Hôtel de ville de Chambly. (Photo : archives)

Différentes personnalités politiques de nos villes regardent vers 2022 en cette période festive.

Quelle résolution (non pas une résolution de séance du conseil, mais bien une résolution dans le sens de transformation positive) souhaitent voir les maires/député se concrétiser dans leur ville/circonscription et comment occupent-ils leur temps des Fêtes?

Jean-François Roberge

« Poursuivre ensemble les travaux pour assainir et se réapproprier notre belle rivière Richelieu et le bassin de Chambly. Pour le ministère de l’Éducation, être encore plus dynamique pour offrir aux adultes des programmes courts leur permettant de se requalifier et de décrocher un emploi intéressant et payant », énumère Jean-François Roberge, député de Chambly et ministre de l’Éducation.

M. Roberge a reçu le diagnostic de la COVID-19 il y a deux semaines. Il était isolé jusqu’au 25 décembre. Depuis que ce passage obligé est derrière, il multiplie les petites activités familiales en plein air et en fera quelques sorties culturelles.

Chambly

« Je suis tellement fière de ce que nous accomplissons au quotidien à Chambly, fière de l’implication des citoyens auprès des organismes et des gens en difficulté. Difficile de souhaiter plus. J’espère que nous réussirons tous à prendre conscience que nous devons changer d’attitude par rapport aux défis environnementaux. On met beaucoup de pression sur les autres pour que les changements s’opèrent alors que nous avons chacun le pouvoir de changer la suite des choses. Notre planète a besoin de nous, j’espère que nous saurons répondre à l’appel », souhaite rappeler la mairesse de Chambly, Alexandra Labbé.

Cette année, elle souligne la période sobrement avec ses proches. « Les derniers mois ont su nous rapprocher de l’essentiel et je profiterai de chaque seconde avec ma famille pour apprécier ce temps précieux avec eux », établit-elle. La mairesse se promet de cuisiner beaucoup, activité qui lui permet de se détendre et de décrocher.

Carignan

« Je souhaite pour 2022 que les projets que nous avons mis en place puissent se réaliser dans les délais et les coûts prévus. C’est ce qui devient exaspérant. Depuis 2020, beaucoup de projets sont en plan mais ne peuvent se réaliser. Ça crée des attentes et de l’impatience », relate Patrick Marquès, maire de Carignan.

Marieville

« Pour 2022, je prends la résolution de réitérer l’invitation aux citoyens à s’impliquer dans la vie communautaire, et j’espère que de leur côté, plusieurs prendront la résolution de s’impliquer dans les organismes communautaires qui desservent la communauté », souhaite la mairesse de Marieville, Caroline Gagnon.

Son temps des Fêtes, elle le passe en famille avec son fils, qui étudie aux États-Unis. Celui-ci revient passer le congé des Fêtes à la maison. Ses trois sœurs et Mme Gagnon ne l’avaient pas vu depuis le mois d’août. « Autrement, je vais cuisiner beaucoup. C’est mon passe-temps privilégié et, avec le budget adopté à la Ville et la session terminée au cégep, j’aurai finalement le temps de m’y consacrer », maintient-t-elle.

Richelieu

« L’une des résolutions du conseil municipal de Richelieu pour 2022 est d’encourager nos citoyens et citoyennes à participer davantage à la vie de leur milieu. Je crois dans les forces de chacun et dans notre audace retrouvée pour rebondir et sortir de l’isolement » précise le maire de Richelieu, Claude Gauthier.

Durant le temps des Fêtes, il se ressource en famille et célébre avec ses proches. Il dit vouloir trouver des sorties en famille dans la région et se reposer.

Saint-Mathias-sur-Richelieu

« Pour la nouvelle année 2022, je souhaite que notre Municipalité puisse, malgré le contexte pandémique, mettre en œuvre des initiatives de festivités extérieures familiales », mentionne Sylvain Casavant, maire de Saint-Mathias-sur-Richelieu.

Pour sa part, le temps des Fêtes est sous le signe du repos complet, moment qu’il consacre à la lecture.

Rougemont

« Ma principale résolution au niveau municipal est de générer la participation et l’intérêt de nos contribuables aux activités municipales. À cet effet, plusieurs initiatives ont été planifiées pour 2022, dont la notion de budget participatif, afin que des projets verts ou communautaires soient identifiés par des contribuables, évalués et réalisés par la Municipalité. Il y a aussi la création d’un comité Environnement et Changements climatiques, qui devrait intéresser la population, en plus d’une refonte du plan d’action de la PFM (Politique familiale municipale) avec une priorité sur la qualité de vie des aînés », énumère Guy Adam, maire de Rougemont.

Cette année, il souligne les Fêtes sobrement « compte tenu de la situation inquiétante de la pandémie ».

Sainte-Angèle-de-Monnoir

« La résolution que je prends pour la Municipalité pour l’année 2022 est de continuer de travailler avec intégrité en maintenant mes efforts pour le renforcement du sentiment d’appartenance et le mieux-être de la collectivité angèloirienne, et ce, en équipe avec les autres membres du conseil municipal. Je souhaite que le bonheur ressenti par la population soit plus grand à la fin de 2022 qu’à son début », explique Denis Paquin, maire de Sainte-Angèle-de-Monnoir.

« Dans le respect des mesures sanitaires en vigueur liées à la pandémie de COVID-19, je souhaite pouvoir passer le temps des Fêtes le plus possible en présence des personnes qui me sont les plus chères. Le plus beau cadeau que la vie m’aura fait est celui d’être père et grand-père. La famille est le fondement de tout. À mes yeux, même si l’on y consacre beaucoup de temps et d’énergie, le reste n’est accessoire. Plus une société est composée de familles heureuses, épanouies et en santé, plus forte est la nation qu’elle forme », termine M. Paquin.

Saint-Césaire

« À l’aube des célébrations du 200e anniversaire de la fondation de la paroisse de Saint-Césaire, je souhaite que la population puisse redécouvrir son milieu de vie comme un endroit où il fait bon vivre et s’épanouir en famille. Il y a 200 ans, ce sont des femmes et des hommes de cœur et de courage qui ont façonné la terre où nous sommes maintenant. Aujourd’hui, 6000 résidants plus tard, on va célébrer le chemin parcouru et l’histoire qui nous a menés jusqu’ici. C’est ce que je nous souhaite en 2022 », communique Guy Benjamin, maire de Saint-Césaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires