Camps de jour : moins de places pour vos enfants

Photo de Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Par Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Camps de jour : moins de places pour vos enfants
Le manque d’animateurs force les Villes à réduire l’offre en matière de camps de jour. (Photo : Anna Samoylova)

Cette année, les municipalités sont contraintes de réduire le nombre de places offertes dans les camps de jour, faute d’animateurs. 

Si les Villes ont annoncé l’ouverture des inscriptions pour les camps d’été avant même d’avoir comblé les postes d’animateurs, c’est qu’elles tardent plus qu’à l’habitude à recruter le personnel requis.

À Carignan

Le 27 avril dernier, la Ville de Carignan a annoncé que « L’absence de candidatures aux postes d’animateurs force la Ville à limiter le nombre de campeurs », et qu’elle recherche toujours des jeunes de 16 ans et plus pour travailler dans les camps de jour.

« Comme plusieurs villes de la région, la Ville de Carignan observe une baisse du nombre d’animateurs / accompagnateurs pour ces camps de jour 2022. À moins que le dernier appel de candidatures n’ouvre la porte à de nouveaux animateurs, la Ville ne sera pas en mesure d’offrir de nouvelles places pour accommoder les parents qui n’ont pas réussi à inscrire leurs enfants aux camps de jour cet été », explique la Municipalité. 

« la Ville de Carignan observe une baisse du nombre d’animateurs (…) » – Ville de Carignan

La Ville dit « croiser les doigts » pour que des jeunes se manifestent. « Nous travaillons très fort pour trouver du personnel et pouvoir répondre aux besoins. Nous sommes très conscients des inquiétudes des parents », a exprimé la directrice du Loisir, de la vie communautaire et de la culture, Odrée Hamel.

Advenant une évolution de la situation dans le bon sens, des places supplémentaires pourront être offertes. Les personnes inscrites sur la liste d’attente seront contactées en priorité et par ordre d’inscription.

On précise que « la priorité est de desservir les résidants de Carignan. Ainsi, les camps ne sont pas accessibles aux non-résidants. » Quant aux parents ayant payé pour le service de garde sans avoir obtenu de place, un crédit sera porté à leur dossier.

À Chambly

Rappelons qu’en mars dernier, la Ville de Chambly rapportait qu’elle cherchait pas moins d’une centaine d’étudiants pour combler des postes d’été, notamment comme animateurs de camps de jour, préposés à l’entretien des parcs et espaces verts, préposés à l’accueil au bureau d’information touristique, superviseurs au centre nautique Gervais-Désourdy, surveillants à vélo, etc. Mais les étudiants volontaires se faisant plus rares et plus sélectifs quant à leur employeur, la Ville admettait que le recrutement s’annonçait plus ardu cette année. « C’est difficile, nous avons essayé différentes stratégies pour attirer plus de candidats », de rapporter les ressources humaines.

Question aux lecteurs :

Les camps d’été sont-ils importants pour vous et votre enfant?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires