Projet de compteur d’eau : ça progresse, dit la Ville

Projet de compteur d’eau : ça progresse, dit la Ville

Le nombre de propriétaires ayant accepté de participer au projet progresse régulièrement.

Crédit photo : courtoisie

La municipalité de Marieville est toujours en attente d’une réponse des propriétaires qui ont été sélectionnés pour participer à un projet d’installation de compteurs d’eau dans le cadre de la politique nationale de l’eau adoptée par le gouvernement du Québec.

Cette politique s’inscrit dans le cadre de la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable, dont l’objectif est de réduire d’au moins 20 % de la consommation moyenne de cette ressource.

« Nous sommes toujours dans l’attente des réponses aux lettres envoyées aux résidences visées. » – Marie-Ève Hébert

La municipalité tient à rassurer la soixantaine de propriétaires qui ont reçu une lettre pour participer au projet que « l’installation du compteur d’eau n’aura pas d’influence sur la taxe des citoyens ».

Malgré cette assurance, Pascal Brunelle, un locataire, s’est vu refuser par le propriétaire de l’immeuble ladite installation. « Il dit que ce ne sera pas faisable parce qu’il craint une augmentation des taxes. » Celui-ci ajoute toutefois l’existence de « fuites d’eau dans le sous-sol. Ici, poursuit-il, c’est impossible. »

« Nous avons eu ce refus de la part d’un propriétaire, écrit dans un courriel au Journal Marie-Ève Hébert, responsable des communications auprès de la Ville. Heureusement, c’est l’exception plutôt que la règle. Nous sommes toujours dans l’attente des réponses aux lettres envoyées aux résidences visées. »

L’administration municipale avait adressé des lettres à une soixantaine de personnes. Dernièrement, Marie-Ève Hébert signalait au Journal de Chambly que 50 % des propriétaires veulent y participer, et que le nombre progresse régulièrement.

Marieville n’a reçu aucune subvention. Elle devra assumer seule le coût de l’achat et de l’installation des compteurs d’eau.