BMX : Saint-Mathias déçue

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
BMX : Saint-Mathias déçue
La demande d’aide financière présentée par Saint-Mathias pour aménager une piste de BMX a été refusée. (Photo : archives)

Il n’y aura pas d’aide financière accordée par le ministère de l’Éducation à la municipalité de Saint-Mathias-sur-Richelieu pour faire construire la piste de BMX au parc Roger-Bélisle.

C’est ce qu’a annoncé la mairesse, Jocelyne Deswarte, lors de la séance extraordinaire (budgétaire) du conseil municipal le 17 décembre dernier. « C’est bien dommage », a-t-elle observé quant au refus du ministère.

Il s’agissait de l’un des projets majeurs prévus au budget 2021, après qu’une pétition lancée en 2019 par Tierry Fortin, un adolescent amateur de BMX, ait été déposée par le conseiller municipal Steve Bruneau-Collard, très impliqué auprès des jeunes.

En entrevue avec le journal, M. Bruneau-Collard affirme qu’il ne compte pas baisser les bras. Il entend continuer de s’investir pour la cause même s’il ne le fera plus en tant que conseiller, « car (son) mandat se termine bientôt ».

« Personnellement, je ne laisserai pas tomber, c’est sûr! » – Steve Bruneau-Collard

« J’étais déjà bien impliqué auprès des jeunes de Saint-Mathias, et ce, avant même d’être conseiller. Je ne compte pas me représenter après ce mandat, mais j’entends m’investir encore plus auprès d’eux, car j’aurai plus de temps à leur consacrer. »

Le BMX a gagné en popularité au cours de la dernière année. Il fait partie des quelques disciplines sportives dont les événements compétitifs ont pu être menés à bien malgré la pandémie, pour la raison qu’il s’adapte bien au contexte sanitaire, évitant le contact et les rapprochements entre participants. Malgré cet intérêt croissant en région, les adeptes locaux doivent se tourner vers Saint-Bruno-de-Montarville pour pratiquer le BMX sur une piste adaptée.

« À Saint-Mathias, on n’a pas beaucoup d’attractions pour les jeunes, en dehors des parcs », amène M. Bruneau-Collard. « La piste de BMX nous permettrait de nous démarquer. On est sur ce dossier avec le reste du conseil, mais en ce moment, avec la COVID, tout est au ralenti et ce n’est pas simple. Personnellement, je ne laisserai pas tomber, c’est sûr! Je continuerai de faire avancer ce projet en tant que citoyen », promet-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires