Bilan de cinq municipalités

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Bilan de cinq municipalités
Guy Adam élu maire de Rougemont. (Photo : archives)

Voici le portrait des cinq autres municipalités couvertes par le Journal de Chambly, soit Richelieu, Saint-Mathias-sur-Richelieu, Rougemont, Sainte-Angèle-de-Monnoir et Saint-Césaire.

Parmi ces cinq municipalités, il ne reste que Rougemont qui n’a pas encore élu son maire pour les quatre années à venir. Ce sont Guy Adam, 70 ans, ingénieur dans le secteur de l’environnement, et Frédérick Leroux, 46 ans, installateur de systèmes de communication dans les camions de pompiers et les ambulances, qui croisent le fer. Guy Adam souhaite offrir son savoir-faire technique et en gestion pour améliorer la qualité de vie des citoyens. Frédérick Leroux, quant à lui, trouve que le citoyen ordinaire est mal représenté à Rougemont. Il se dit un gars du peuple ayant le langage du peuple.

Dans les cinq premiers districts, Jeannot Alix, Marielle Farley, Éric Fortin, Mario Côté et Pierre Dion ont respectivement tous été élus par acclamation. Dans le sixième district, Ann Rémillard s’oppose à Isabelle Robert, alors que Bruno Despots a laissé sa place. Tous se présentent sous une bannière indépendante.

Sainte-Angèle-de-Monnoir

Dans la municipalité de Sainte-Angèle-de-Monnoir, Denis Paquin est demeuré maire. Respectivement, par ordre croissant de districts, ont été élus par acclamation : Michel – F. Vézina, Isabelle Sévigny, Johanne Lacourse, Marcel Boulay, Lise Dufour et Nicolas Beaulne. À surveiller, au fil des années sur la table de travail du maire, le projet de politique culturelle et du patrimoine qui a été ralenti par la COVID-19 demeure une priorité. Celui-ci souhaite un plan d’action pour ne pas que le projet finisse sur la tablette. En ce qui a trait aux infrastructures, le maire dit vouloir aménager une piste pour piétons et cyclistes aux abords du chemin du Vide, ainsi que l’élargir, le but étant de sécuriser le tronçon en question. Il aimerait en faire de même sur la rue Girard, partie donnant sur l’école. Le réservoir d’eau de la ville est très âgé et un investissement volumineux est nécessaire pour le mettre aux normes afin qu’il corresponde aux exigences modernes. Un nouveau réservoir devrait donc être construit. Le réaménagement des bureaux administratifs, intégrant une nouvelle salle pour le conseil municipal, est aussi dans la mire du maire.

Richelieu

C’est Claude Gauthier, conseiller sortant du troisième district, qui a pris la relève de Jacques Ladouceur à la mairie, qui quitte après seize années de service. M. Gauthier est notamment connu dans la communauté pour son implication auprès des jeunes relativement à la création du Centre d’interprétation des énergies renouvelables (CIER) à Richelieu. Luc Bélanger a finalement hérité du premier district après le désistement de François Villeneuve. Dans le deuxième district, Jo-Ann Quérel doit assurer son poste face à Martine Brouillette. Dans le troisième district, Lucie Marchand a succédé à Claude Gauthier, qui est devenu premier magistrat. Dans le quatrième district, Tania Ann Blanchette s’est assurée d’un autre mandat. Dans le cinquième district, c’est Jacques Darche, qui avait pris le poste de conseiller en décembre 2019 à la suite du décès de l’élu Michel Filteau, qui est revenu. Dans le sixième district, Bruno Gattuso a comblé le poste de conseiller municipal.

Saint-Mathias-sur-Richelieu

Après de beaux moments et des passages plus difficiles, Jocelyne Deswarte avait finalement pris la décision de ne pas se présenter à nouveau à la mairie. En juin 2021, une nouvelle équipe politique, nommée Option citoyenne – Équipe Casavant, avait fait surface à Saint-Mathias-sur-Richelieu. M. Casavant est devenu le nouveau maire de la Municipalité par acclamation. La nouvelle formation avait dit désirer représenter tous les citoyens lors du scrutin du 7 novembre prochain, avec la ferme intention de redynamiser la municipalité. Le parti regroupe des citoyens issus de tous les milieux et de tous âges et rallie trois femmes et trois hommes « qui sont motivés et prêts à travailler en harmonie pour l’ensemble des Mathiassois », avait écrit le parti. Les candidats aux postes de conseillers, par ordre croissant de districts, étaient : Natacha Garneau-Tremblay, Karine Potvin, Valéry Casavant, Martin Loiselle, Pierre-Yves Viens et Ghislain Bernard. Martin Loiselle, dans le quatrième district, fait face à Daniel Tétrault, conseiller sortant d’un autre poste. Il en va de même pour Pierre-Yves Viens, qui fait face à Jean Rioux, aussi candidat sortant d’un autre poste. Les quatre autres candidats sont devenus conseillers par acclamation.

Saint-Césaire

Dans la Ville de Saint-Césaire, Guy Benjamin est à nouveau maire pour le prochain mandat. Dans le premier district, Joanie Généreux, conseillère sortante, est de retour. Dans le deuxième district, Michel Denicourt effectue également un retour à titre de conseiller. Dans le troisième district, le résultat du duel entre Michel Deschamps et Nathalie Jean pour le poste de conseiller est attendu. Dans le quatrième district, Jacques Bienvenue a repris là où il avait laissé. Dans le cinquième district, Claudie Létourneau et Gilbert Viens, candidat sortant, sont en opposition. Dans le sixième district, Denis Chagnon est de retour.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires