Bilan 2015 à Chambly : la police et la culture toujours dans la mire

Par Annabelle Baillargeon
Bilan 2015 à Chambly : la police et la culture toujours dans la mire

BILAN. Les surplus de plus de 4 M$ dégagés par la Ville de Chambly seront profitables pour la réalisation du Pôle du savoir, de l’histoire et de la culture, dont 3 M$ seront dédiés uniquement à ce projet.

Ce montant a donc été ajouté aux 6 M$ déjà réservés pour la réalisation du projet. C’est ce qu’on apprend dans le discours du maire 2015, présenté le 3 novembre dernier à la séance du conseil.

Les états financiers de 2014 démontrent également que la balance de ce surplus (1 M$) a été injectée dans le surplus non affecté. Le maire Denis Lavoie précise qu’un montant de 800 000$ a aussi été dégagé pour diminuer la dette.

L’investissement pour le projet de bibliothèque et de salle de spectacle multifonctionnelle tombe à point, alors qu’une subvention du ministère de la Culture est actuellement compromise par le ministère des Affaires municipales. Denis Lavoie les invite à discuter entre eux afin de s’entendre pour faciliter la réalisation de ce projet.

Rappelons que des indications contraires empêchent présentement la Ville d’obtenir la subvention de 2,3 M$ octroyée par le ministère de la Culture.

Bonjour la police

Du côté de la police, un véritable bras de fer oppose la Ville de Chambly au ministère de la Sécurité publique. Avant de se retirer temporairement pour un congé de maladie, la ministre Lise Thériault avait refusé à la Ville la création de son propre corps de police.

On apprenait par ailleurs il y a quelques semaines que le ministre Pierre Moreau prolongeait l’entente avec la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent jusqu’en 2020, en vertu d’un article de la Loi sur les cités et villes.

« Il est clair que l’utilisation de l’article de loi n’est pas adaptée à la situation et ne remplit pas les critères normatifs spécifiés dans la loi. Nous allons malheureusement continuer à nous adresser aux tribunaux », martèle M. Lavoie dans son allocution.

Des fleurs

Malgré les embûches avec ces deux dossiers, le maire dresse un bilan positif de l’année 2015, qui ne manque pas de souligner les honneurs récoltés par la Ville au palmarès des municipalités du Québec ainsi qu’au palmarès de l’Indice relatif du bonheur.

« C’est la première fois au Québec qu’une ville remporte ces deux prestigieux premiers rangs. Chambly est donc reconnue pour sa gestion et la qualité de vie qu’elle offre à ses citoyens, à titre de ville du bonheur », se réjouit M. Lavoie.

Ce dernier rappelle également la renommée de son service de transport collectif. Il annonce également au cours de son discours une collaboration avec l’Agence métropolitaine de transport (AMT) afin d’agrandir le stationnement incitatif d’ici la fin de l’année 2015.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires