Beloeil-Chambly : portrait de la circonscription

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Beloeil-Chambly :  portrait de la circonscription
La circonscription de Beloeil-Chambly. (Photo : archives)

Survol de la circonscriptions de Beloeil-Chambly et quelques-unes de ses caractéristiques.

Issue du redécoupage de la carte électorale du Canada de 2013, la circonscription de Beloeil-chambly est constituée de la plus grande partie de la circonscription précédente de Chambly—Borduas, de laquelle ont été enlevées les municipalités de Saint-Mathieu-de-Belœil (transférée dans Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères) et de Saint-Basile-le-Grand (transférée dans Montarville).

Le territoire inclut la partie de la municipalité régionale de comté de Rouville constituée des villes de Marieville et de Richelieu; de la municipalité de Saint-Mathias-sur-Richelieu. Il comprend également la partie de la municipalité régionale de comté de La Vallée-du-Richelieu constituée des villes de Beloeil, Carignan, Chambly, Mont-Saint-Hilaire et d’Otterburn Park; des municipalités de McMasterville et de Saint-Jean-Baptiste.

La population du comté de Beloeil-Chambly était de 117 343 habitants au recensement de 2016 et regroupait près de 96 000 électeurs en 2019.

Depuis sa création, la circonscription est passée des mains des néo-démocrates avec Matthew Dubé de 2015 à 2019 à celles du Bloc québécois en 2019. Le parti est représenté par le chef lui-même, Yves-François Blanchet. Aux élections de 2019, le Bloc québécois avait pris les commandes de la circonscription en amassant plus de 50 % des suffrages.

Parmi les pancartes électorales visibles à Chambly, il y a celles de la candidate du Parti libéral du Canada (PLC), Marie-Chantal Hamel. Mme Hamel en est à ses secondes élections. En 2019, elle avait amassé un peu plus de 23 % des votes du comté.
Le Nouveau Parti démocratique (NPD) et son député sortant du moment en Matthew Dubé avaient amassé 14,5 % des voies en 2019. Le jeune homme, qui n’avait que 23 ans à ses débuts en tant que député, avait amassé 42,74 % des voix lors du raz-de-marée du NPD de 2011 (avant le redécoupage) et 31,07 % des voix en 2015. Cette fois, c’est Marie-Josée Béliveau qui prend la relève à titre de candidate du parti pour ces élections.

Véronique Laprise était la candidate pour le Parti conservateur du Canada (PCC) en 2019. Lors des dernières élections, elle avait recueilli un peu plus de 6 % des bulletins. C’est désormais Stéphane Robichaud qui représente le PCC dans la circonscription de Beloeil-Chambly.

Pierre Carrier du Parti vert du Canada est désormais remplacé par Fabrice Gélinas. Lors des dernières élections, 4,6 % de l’électorat s’était rangé derrière M. Carrier.

Chloé Bernard du Parti populaire du Canada et Michel Blondin du Parti pour l’indépendance du Québec avaient fermé la marche en 2019, récoltant moins de 1 % du vote.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires