Aux sources du Bassin de Chambly cesse de vendre des meubles

Par Annabelle Baillargeon
Aux sources du Bassin de Chambly cesse de vendre des meubles

ENTRAIDE. Aux sources du Bassin de Chambly procède à un changement de ses activités commerciales. L’organisme cessera de vendre des meubles et n’acceptera plus les dons dès février.

«Ce que ça rapportait par rapport à la manutention excessive, le temps et les risques pour la santé et la sécurité au travail des employés n’était pas significatif», explique la directrice générale, Yolande Grenier.

Cette dernière indique que dans 70% des cas, les meubles donnés étaient dans un si piètre état, qu’ils étaient directement jetés aux poubelles.

Le temps et l’énergie que nécessitait le transport des meubles pour la valeur que cette marchandise rapportait n’étaient pas rentables. L’organisme liquidera donc sa marchandise.

L’organisme se concentrera plutôt sur sa friperie et sur les articles de maison, comme la vaisselle et les petits appareils (grille-pain, petit four, lampes, etc.).

L’aire de vente pour les vêtements et le bric-à-brac où l’on retrouve les articles de maison seront donc agrandis. Ces travaux permettront également d’avoir un plus grand espace pour la salle de sélection, où les bénévoles travaillent à trier la marchandise à mettre sur les rayons.

Poursuivre sa mission

Mme Grenier tient à rassurer la population que l’organisme maintiendra sa mission de sécurité alimentaire et matérielle.

«Nous allons continuer à aider les gens en situation d’urgence, s’engage-t-elle. Nous allons le faire avec les profits réalisés avec la friperie, ou encore par le biais d’ententes ou de partenariats avec d’autres organismes qui ont encore des meubles.»

Dans ces cas, une évaluation est faite de chaque demande, afin d’offrir un soutien personnalisé.

Nouvelles cueillettes

Si la cueillette des meubles est chose du passé, les bénévoles seront maintenant mis à profit pour aller chercher les vêtements et les appareils de maison pour les donneurs qui ne peuvent se déplacer.

Ils couvriront les municipalités de Chambly, Carignan, Richelieu et Saint-Mathias. Les gens sont toujours les bienvenus à venir porter leurs dons auprès des Sources.

Yolande Grenier rappelle aux citoyens que le magasin de l’organisme est ouvert à tous. La marchandise offerte n’est pas réservée aux personnes vulnérables. Plus les gens consomment, plus l’organisme s’autofinance.

Seulement 4,5% du budget de l’organisme provient de subventions du financement public. C’est 95,5% que l’organisme assume, en autofinancement. Les dons des gens prennent alors toute leur importance.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires