Aucun classement de Québec pour la maison Boileau

Par Annabelle Baillargeon
Aucun classement de Québec pour la maison Boileau

PATRIMOINE. La ministre de la Culture, Hélène David, ne déposera pas d’avis d’intention de classer la maison Boileau, vouée à la démolition en raison de son état de dégradation avancée. Construite au XIXe siècle, la demeure du notaire Boileau ne représent

Le maire de Chambly, Denis Lavoie, a reçu par courriel la réponse de la ministre. Selon lui, elle y explique que la bâtisse compte une architecture commune à 11 autres maisons patriotes classées dans le secteur. Il n’a toutefois pas été possible d’obtenir copie de ce courriel.

«Il faut rappeler que ce n’est pas parce que la maison est citée qu’elle aurait été nécessairement préservée», rappelle M. Lavoie.

La maison bicentenaire pourrait donc disparaître du paysage chamblyen prochainement, puisque les propriétaires avaient accepté de surseoir à sa démolition jusqu’au 29 avril.

L’annonce de la démolition de la maison Boileau a suscité la mobilisation de la communauté, et avait fait des vagues jusqu’à Québec.

La semaine dernière, les défenseurs de la maison accompagnaient les députés péquistes Véronique Hivon et Dave Turcotte, intervenus pour susciter l’appui de la ministre David.

Une mise à jour de ce dossier sera publiée d’ici la fin de la semaine.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de