Au Salon du livre à 14 ans

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Au Salon du livre à 14 ans
De gauche à droite : Dominique Gravel , Jean-François Roberge, Émilie Lussier, Nancy Pfafflein, Emma Pfafflein-Demers, Jean-François Demers, Alexandra Labbé, Marie-Stéfanie Taschereau et Christian Picard. (Photo : courtoisie)

Emma Pfafflein-Demers, une Chamblyenne de 14 ans, a lancé son premier roman le 16 novembre, au Pôle culturel de Chambly, et a été de passage au Salon du livre de Montréal.

Grande gagnante du Défi Blanc en 2017, alors qu’elle n’avait que 11 ans, Emma Pfafflein-Demers avait été sélectionnée parmi des milliers de candidats. Derrière ce défi, l’objectif était de développer la créativité et l’amour des mots auprès des jeunes. Les participants devaient écrire le premier paragraphe d’un livre et le gagnant devait compléter l’histoire avec l’encadrement de l’équipe provenant des Éditions Flic Flac. Ce n’est qu’à 14 ans, après de nombreux efforts, que la jeune Chamblyenne voit son livre, intitulé ARDEVERU, enfin publié.

« Ce fut très difficile, très long et très demandant, mais je suis contente du résultat et c’est une opportunité que j’ai eue. J’ai dû faire preuve de persévérance. C’est une expérience bien positive », exprime l’étudiante du Heritage Regional High School.

Inspirée de sa relation avec son frère âgé de 11 ans, l’œuvre d’Emma Pfafflein-Demers parle d’un frère et d’une sœur qui trouvent un colis dans lequel se trouve un livre intitulé ARDEVERU. Les deux jeunes entreront dans le livre, vivant des aventures leur permettant de développer certaines valeurs telles que l’entraide et l’importance de dire la vérité.

« Emma représente le profil de l’élève normal. Ce n’est pas une élève surdouée qui réussit tout facilement. » – Émilie Lussier

« On comprend la signification du titre à la toute fin. Ma relation avec mon frère n’est pas parfaite, mais elle est mieux qu’avant », confie la jeune auteure.

Éditions Flic Flac

Émilie Lussier est éditrice chez les Éditions Flic Flac et auteure aux Éditions De Mortagne. Celle-ci a accompagné la jeune gagnante au fil de son processus.

« L’histoire qu’Emma a écrite provient d’une excellente idée et elle a su captiver l’intérêt des jeunes, ce qui n’est pas peu dire en cette ère de communication bien remplie. Garder l’attention des jeunes à travers la lecture est un défi majeur. De surcroît, Emma représente le profil de l’élève normal. Ce n’est pas une élève surdouée qui réussit tout facilement, ce qui ajoute de la crédibilité au projet. Il a fallu qu’elle travaille d’arrache-pied et nous l‘avons secondée avec ses forces et ses difficultés », met en lumière Mme Lussier.

Après ce marathon de rédaction, Emma Pfafflein-Demers ne sait toutefois pas si elle fera un jour de l’écriture sa profession.

Étaient présents, entre autres, lors du lancement du livre ARDEVERU, la mairesse de Chambly, Alexandra Labbé, Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et Christian Picard, directeur de bureau du député et chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de