Art public : une troisième œuvre à Carignan

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Art public : une troisième œuvre à Carignan
La murale est visible à la Maison des générations Ginette-Grenier. (Photo : courtoisie)

La Ville de Carignan a initié la création d’une troisième œuvre d’art à Carignan, cette fois prenant la forme d’une murale déposée sur l’une des façades du futur centre sociocommunautaire : la Maison des générations Ginette-Grenier.

Les citoyens intéressés à voir la murale de leurs propres yeux sont invités à se rendre à l’adresse 2079, de la rue Henriette.
L’œuvre d’art est inspirée des valeurs et du patrimoine carignanois. Les cours d’eau, les paysages pittoresques, les transports actifs, la richesse de la faune et de la flore, de même que l’importance de la cohabitation entre les générations ont habité l’artiste durant son travail de création.

Biographie de l’artiste

Roadsworth (Peter Gibson) a commencé à peindre les rues de Montréal en 2001. Il a acquis sa notoriété en tant qu’artiste de rue en utilisant une technique basée sur le pochoir pour modifier et renverser, de manière souvent ludique et humoristique, divers éléments du paysage urbain. Cette première période de sa carrière est relatée dans le documentaire de l’ONF : Roadsworth : Crossing the Line. Ses peintures au sol, peintures murales et installations ont été commandées dans toute l’Amérique du Nord, également en Amérique du Sud, en Europe et en Asie. Il a présenté son travail avec le LAF, le Cirque du Soleil, le Tour de France et le Cans Festival de Banksy, pour n’en nommer que quelques-uns. Son approche unique de mélanger art et activisme se reflète dans ses collaborations avec des organisations telles que Greenpeace et Amnesty International. Sa marque reconnaissable de street art a été présentée et discutée dans de nombreuses publications de premier plan sur le street art au cours des deux dernières décennies. Il vit à Montréal.

Deux autres œuvres

Tire-toi une bûche est une œuvre de l’artiste Louise Delorme. L’œuvre peut être admirée au parc du Centre-Multifonctionnel, situé au 1559, rue de l’École. « J’ai voulu, par ce geste de facture contemporaine, faire un rappel sur le fait de s’asseoir autour d’un feu, un rituel qui appartient à notre imaginaire collectif. On peut remonter jusqu’au coureur des bois; la réalité a bien changé, mais le sens demeure », a écrit Mme Delorme.

Canard est une réalisation d’André Michel (Route des arts du Richelieu). L’œuvre peut être admirée au parc des Îles, situé sur la rue des Roses, à l’intersection de la rue des Deux-Rivières. « Le canard branchu est considéré par beaucoup de naturalistes comme le plus beau canard d’Amérique du Nord, voire du monde entier. Le mâle, dans le plumage nuptial qu’il porte d’octobre à juin, surpasse en beauté tous ses congénères. La femelle, aux couleurs plus ternes, est quand même plus belle et plus colorée que ses cousines. Ce canard a la particularité de nicher dans les arbres creux », décrit André Michel. (Source : Ville de Carignan)

Partager cet article