Arrêté pour bris de condition en matière de pornographie juvénile

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
Arrêté pour bris de condition en matière de pornographie juvénile
(Photo : archives)

Un résidant de Saint-Césaire a été arrêté à son logement le 22 février en soirée. Jocelyn Mucienko ne respectait pas ses conditions en matière de pornographie juvénile.
Selon la Sûreté du Québec, l’homme âgé de 63 ans aurait été vu la veille dans un bâtiment scolaire de Saint-Césaire. Il n’a cependant pas été possible de savoir où exactement afin de ne pas créer de préjudice, indique la porte-parole Indgrid Asselin.
Une dénonciation a mené les policiers à sa résidence, où ils ont constaté la présence de matériel informatique qui a aussitôt été saisi. Les policiers y ont entre autres découvert des images de pornographie juvénile. Le matériel est toujours en cours d’analyse.
L’individu avait déjà été arrêté pour ce type de délit en janvier 2017. Il avait donc certaines conditions à respecter en matière d’infractions à caractère sexuel et ne pouvait se retrouver sur un terrain d’école ni en présence d’enfants. Il ne pouvait pas non plus avoir accès à Internet. Les ordonnances d’interdiction lui avaient été émis en juin 2018.
Il a été arrêté pour possession de pornographie juvénile, bris d’ordonnance et non-respect des conditions de probation. Il a comparu le 23 février par voie téléphonique et aujourd’hui au palais de justice de Saint-Hyacinthe. Le procureur a retenu deux chefs d’accusations contre lui, soit pour bris d’ordonnance. D’autres chefs d’accusations pourraient s’ajouter, croit Mme Asselin.
 
À lire aussi:

Un résident de Saint-Césaire accusé de possession de pornographie juvénile

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de