Arrestation pour plusieurs chefs d’accusation en matière sexuelle

Arrestation pour plusieurs chefs d’accusation en matière sexuelle
Matthieu Lefebvre. (Photo : courtoisie - Régie de police Richelieu-Saint-Laurent)

Les enquêteurs de la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent, ont procédé à l’arrestation d’un homme de 38 ans, le 8 juillet dernier, en lien avec une série d’actes à caractères sexuels.

Matthieu Lefebvre a comparu le 7 septembre au Palais de justice de Longueuil, sous des chefs d’accusation de voyeurisme, de publication de matériel voyeuriste, de publication non consensuelle d’une image intime et d’obtention de services sexuels moyennant rétribution, pour des actes survenus entre 2019 et 2020 à Chambly. Celui-ci utilisait les réseaux sociaux et les applications de rencontre pour établir un contact avec ses victimes.

Puisque plusieurs victimes ont été identifiées, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec, a été déployée. Il s’agit d’une structure de commandement unifiée au sein de laquelle les services de police québécois travaillent en partenariat afin d’identifier rapidement les crimes commis par des prédateurs et de procéder à leur arrestation. Cette coordination provinciale permet donc une mise en commun des ressources policières et vise à mieux protéger les victimes.

La Régie de police Richelieu Saint-Laurent sollicite l’aide du public afin d’identifier d’autres victimes potentielles.

Toute information au sujet de cet homme ou de ses agissements peut être transmise de façon confidentielle à la centrale de la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent au 450-536-3333. (JCN)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires