Arrestation pour agression sexuelle : la police recherche d’autres victimes potentielles

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Arrestation pour agression sexuelle : la police recherche d’autres victimes potentielles
Ahmed Ben-Salem (Photo : courtoisie)

Un homme arrêté à Gatineau pour agression sexuelle il y a deux semaines pourrait avoir fait de potentielles victimes à Chambly et Saint-Jean-sur-Richelieu.

Âgé de 37 ans, Ahmed Ben-Salem était chauffeur de taxi à Sherbrooke l’été dernier. Il a été arrêté par le Service de police de Sherbrooke (SPS), à Gatineau, pour répondre à des accusations dans une affaire d’agression sexuelle.

« C’est un individu qui déménageait souvent. » – Service de police de Sherbrooke

C’est lors d’une course en taxi que l’homme aurait commis des gestes criminels. Selon les faits rapportés, il se serait introduit chez une cliente, le 11 juillet dernier, sans son autorisation, puis l’aurait séquestrée avant de l’agresser sexuellement. « La victime, âgée dans la soixantaine, a par la suite contacté le service de police », indique Martin Carrier, porte-parle du SPS. « Comme à Sherbrooke, il était à l’emploi d’une compagnie de taxi. C’est un individu qui déménageait souvent », a-t-il souligné.

Ahmed Ben-Salem a comparu devant la Cour du Québec pour être accusé d’agression sexuelle, d’introduction par effraction et de séquestration. Les dossiers pourraient être transférés dans le district judiciaire de Saint-François.

Les autorités craignent que l’accusé n’ait fait d’autres victimes en Estrie, dans la région de Montréal, Saint-Jean-sur-Richelieu, Chambly, Québec et dans la région de Gatineau. Les enquêteurs du SPS invitent la population à les contacter si des gens ont été témoins ou victimes de faits similaires, en appelant au 819 821-5555.

Des statistiques

Selon les données du rapport 2018-2019 produit par le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS), 87% des agressions sexuelles sont commises dans un domicile privé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires