Aréna de Saint-Césaire: Ange-Gardien refuse de financer à son tour

Aréna de Saint-Césaire: Ange-Gardien refuse de financer à son tour

ARÉNA. La Ville d’Ange-Gardien a annoncé, lors du conseil municipal du 13 octobre dernier, qu’elle ne financera pas le nouvel aréna de Saint-Césaire, tout comme les villes de Rougemont et de Saint-Paul-d’Abbotsford en septembre.

Cette annonce diminue les chances que cette infrastructure voit le jour, mais la Ville de Saint-Césaire ne laisse tomber le projet pour autant.

Ange-Gardien justifie sa décision par le fait qu’elle envisage réaliser des investissements importants prochainement. Elle mentionne aussi qu’une entente a été conclue afin d’obtenir des heures de glace à l’aréna Madeleine-Auclair de Farnham.

De plus, la municipalité d’Ange-Gardien est préoccupée par le fait que la Commission scolaire des Hautes-Rivières (CSDHR) ne prévoit pas offrir un programme de sport-études sur glace.

La Ville de Saint-Césaire, qui attendait les réponses des villes voisines au plus tard le 15 novembre, est ébranlée par ce refus.

«C’est évident qu’il y a de la déception, parce que ce ne sont pas les réponses que nous avions espérées», affirme le directeur général, Bertrand Déry.

Malgré tout, il soutient que la municipalité n’abandonne pas le projet pour autant. «Le maire et le conseil continuent de réfléchir là-dessus pour trouver d’autres alternatives.»

Le directeur général prévoit que le sujet pourrait être à l’ordre du jour des séances de novembre et décembre du conseil municipal, car il sera question du budget.

Les coûts estimés

Les décisions des trois villes ont été prises à la suite d’un long processus qui a permis d’estimer les coûts d’une telle infrastructure.

Lors d’une rencontre, qui s’est tenue au mois de février 2014 entre les municipalités de Saint-Césaire, Rougemont, Saint-Paul-d’Abbotsford, Ange-Gardien, la CSDHR et les gouvernements provincial et fédéral, il a été décidé de former un comité responsable pour réaliser une étude de faisabilité du projet.

Cette étude, qui a été financée par les quatre villes, proposait que chacune des municipalités finance le nouvel aréna évalué à 7,2 M$. Toutefois, les montants avancés différaient d’une ville à l’autre. Par exemple, il a été établi que Saint-Césaire investirait 294 853 $ par année pendant dix ans. Pour leur part, Rougemont, Ange-Gardien et Saint-Paul-d’Abbotsford auraient déboursé respectivement de 32 349 $, de 34 955 $ et de 36 293 $ annuellement pour la même période.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires