Alzheimer : Journée mondiale de la maladie

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Alzheimer : Journée mondiale  de la maladie
Au Québec, plus de 160 000 personnes sont actuellement atteintes de l'Alzheimer. (Photo : courtoisie)

Le 21 septembre a été déclaré Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer. Une journée pour se rappeler les conséquences des troubles neurocognitifs majeurs sur plusieurs d’entre nous.

Au Québec, plus de 160 000 personnes sont actuellement atteintes et ce nombre n’est pas près de décroître dans les années à venir, bien au contraire. Il pourrait doubler pour atteindre 300 000 personnes d’ici 2040.

Pour sensibiliser la population de son territoire, la Société Alzheimer du Haut-Richelieu lance une campagne visuelle tout au long du mois de septembre. Le message? Informer et lever le voile sur les impacts liés aux troubles neurocognitifs majeurs (TNC), tant pour les personnes atteintes que pour leurs proches.

Les personnes atteintes de TNC telle que la maladie d’Alzheimer viennent à ne plus être en mesure d’accomplir les tâches de la vie quotidienne et les conséquences en incombent aux personnes proches aidantes. À « force d’aider », elles en viennent à hypothéquer leur capacité à prendre soin de leur propre santé physique et mentale. Jonglant entre engagements personnels, soins personnels et responsabilités familiales, ces personnes doivent aussi faire face au stress économique et social. Des facteurs qui aggraveront la vulnérabilité et la fragilité de nos aînés un peu plus, tous les jours.

Grâce au soutien de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu et aux Capteurs d’images, une série de six (6) portraits seront visibles sur nos médias sociaux et sur l’affichage urbain de la ville. Des messages clés y sont portés par nos participants des centres d’activités de répit et de stimulation.

Que ce soit pour se ressourcer, obtenir des conseils, comprendre le parcours d’une personne proche aidante ou les étapes de la maladie, tous les services offerts ont le même objectif : celui d’éviter l’épuisement. (Source : Société Alzheimer du Haut-Richelieu)

Partager cet article