Alexandra Labbé fait son bilan: 100 premiers jours au sein du nouveau conseil

Photo de Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Par Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Alexandra Labbé fait son bilan: 100 premiers jours au sein du nouveau conseil
Alexandra Labbé, mairesse de Chambly. (Photo : courtoisie)

En entrevue avec le journal, la mairesse de Chambly, Alexandra Labbé, fait le bilan de ses 100 premiers jours de mandat au sein du nouveau conseil municipal.

Depuis son élection, le conseil a adopté un budget dans lequel il a gelé le taux de taxe. Mme Labbé s’en félicite, qualifiant le résultat de l’exercice d’ « équilibré et responsable », puisque, selon elle, ce budget permettra de mieux répondre aux « besoins grandissants » des Chamblyens.

Elle souligne également l’écoute et le soutien offerts à la communauté d’affaires de Chambly. « Nous sommes beaucoup en mode relance et on l’a vu avec la remise sur les rails du Programme particulier d’urbanisme (PPU) du centre-ville. » 

Elle se dit satisfaite du travail des tables consultatives nouvellement formées, « qui va bon train », selon elle, rappelant qu’une nouvelle division responsable de l’environnement a été créée pour soutenir les orientations du conseil, ses politiques et ses décisions quant au développement durable et quant à la lutte aux changements climatiques.

« Je trouve que la situation à Chambly est tellement plus stable, alors je me sens à l’aise de pouvoir travailler à des niveaux régionaux. » – Alexandra Labbé

Toujours au chapitre des bons coups, la mairesse note l’aménagement d’un poste de repos à même les locaux de Chambly, qui a ramené les policiers sur le territoire. Leur présence accrue permettra, selon elle, de mieux servir la population.

Ce qu’elle voudrait faire accélérer

Quant aux dossiers plus longs à mener, Mme Labbé mentionne la restauration des joyaux patrimoniaux, comme celle de l’annexe derrière la mairie, qui doit débuter au printemps. « C’est un projet très important pour moi, que j’aimerais voir avancer plus vite, car j’ai très hâte d’en voir le résultat! Le projet du site de la maison Boileau aussi me fait m’impatienter. »

La Ville a également procédé à l’acquisition des derniers terrains du boisé du secteur Fonrouge « afin de maximiser l’accès à nos espaces naturels de proximité et d’en assurer la protection ». « Les choses avancent, mais peut-être pas aussi vite qu’on le souhaiterait tous, car on est loin de l’aménagement pour y faire des activités. Cela prendra plusieurs années », concède Mme Labbé.

Au cours des prochains mois, on peut s’attendre à voir les projets liés au budget participatif se concrétiser, dont celui relativement au site de la maison Boileau, le grand parc-nature, etc. « Les budgets participatifs prendront vie cette année, mais celui relatif à l’Édifice Joseph-Ostiguy se fera un peu attendre », annonce Mme Labbé, qui prévoit que le bâtiment commémoratif, ancienne bibliothèque municipale, sera prêt l’année prochaine. 

Ce qui la rend fière

En attendant, Mme Labbé se fait plus présente sur la scène régionale, multipliant les nominations pour siéger à divers comités d’administration (exo, UMQ, etc.). « Je trouve que la situation à Chambly est tellement plus stable, alors je me sens à l’aise de pouvoir travailler à des niveaux régionaux. Je m’y fais inviter par des collègues, parce que je pense avoir démontré ma maîtrise des dossiers durant les trois dernières années. »

Ce qui rend la mairesse le plus fière, c’est « l’intégration du nouveau conseil et le fait d’avoir des réunions de travail productives et efficaces ». Rappelons que les conseillers, tous indépendants, en sont presque tous à leur première expérience en tant qu’élus municipaux.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires