Aides-éclusiers comme travail d’été

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Aides-éclusiers comme  travail d’été
Éclusière sur le canal de Chambly. (Photo : Parcs Canada)

Parcs Canada lance ses propositions d’emplois d’été pour les étudiants aux abords du canal de Chambly.

Il y a des emplois d’été qui manquent de visibilité, non pas par leur intérêt, mais par leur méconnaissance.

« Qui sont ces gens qui accueillent les plaisanciers, qui répondent à leurs questions et permettent aux embarcations de franchir les obstacles à la navigation? » Même Parcs Canada est conscient que si l’étudiant n’habite pas à Chambly, Lachine, Saint-Ours, Saint-Anne-de-Bellevue ou Carillon (des endroits où l’on peut trouver des éclusiers), il est difficile pour des étudiants de s’imaginer en tant qu’aides-éclusiers.

Et pourtant, plusieurs de ces postes sont disponibles dans les cinq canaux de Parcs Canada au Québec (Chambly, Lachine, Saint-Ours, Sainte-Anne-de-Bellevue et Carillon). Parcs Canada embauche un grand nombre d’étudiants et de jeunes pendant la saison estivale « et nous serions ravis de vous avoir dans notre équipe! ».

« Qui sont ces gens qui accueillent les plaisanciers, qui répondent à leurs questions et permettent aux embarcations de franchir les obstacles à la navigation? » – Parcs Canada

Un peu d’histoire
En 1843, à l’ouverture du canal de Chambly, seuls quatre éclusiers avaient été embauchés pour actionner neuf écluses et huit ponts tournants. En fait, on demandait aux capitaines de fournir un homme qui, à cheval, précédait le bateau et ouvrait les ponts. Les nombreux accidents et les coûts élevés des réparations ont fini par convaincre les gestionnaires d’engager plus de personnel! C’est réellement à partir de 1857 que la profession d’éclusier s’est développée. Maintenant, en haute saison, l’équipe d’éclusiers aux Voies navigables compte plus de 80 personnes!

Compétences recherchées
Le premier avantage que met de l’avant Parcs Canada pour postuler est le fait de pouvoir travailler à l’extérieur avec le public tout en faisant de l’exercice. « Parcs Canada offre des avantages compétitifs qui vous permettront d’acquérir une expérience professionnelle dans un milieu de travail convivial où la diversité et l’inclusion sont valorisées. Des éclusiers à qui nous avons demandé ce qu’ils appréciaient le plus dans leur emploi ont répondu : ‘’Nous avons conscience de faire un métier rare, historique, dans un environnement naturel particulier et nous avons la chance de pouvoir échanger avec des plaisanciers qui ont des histoires passionnantes à raconter.’’ »
Parcs Canada propose également d’autres emplois d’été à combler, comme préposé au service aux visiteurs ou encore aide préposé à l’entretien. « Il y a de multiples opportunités d’emplois pour les étudiants et ouverts au public. »

Pour de plus amples renseignements sur les possibilités d’emplois dans les cinq canaux historiques de Parcs Canada au Québec, consultez la section Emplois sur le portail des canaux ou visitez le emplois.gc.ca.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mélanie
Mélanie
8 mois

Quand on regarde sur le site, il n’y a aucun poste aide-éclusier mais seulement de aide aux préposés à l’entretien.