Après les lutins de Noël, des monstres pour l’Halloween

DIVERTISSEMENT. Dans la même veine que les fameux lutins de Noël, un entrepreneur de Chambly, Dominic Martel, a créé les monstres Völky, qui encouragent les parents à réaliser des activités avec leur enfant. Ces petites bêtes débarqueront dans les mais

Selon la légende qu’il a inventée avec les enfants de son quartier, une île située au nord du Groenland a été découverte récemment par des scientifiques. Sur celle-ci se trouvent des grottes et des volcans, d’où le nom de ses habitants, les Völky.

Ces monstres rendent visite aux enfants pendant le mois d’octobre, mais ils restent figés. Afin qu’ils puissent retourner chez eux pour l’Halloween, les enfants doivent réaliser chaque jour une activité avec leurs parents.

Dominic Martel a eu l’idée de créer les monstres Völky après le lancement du livre qu’il a écrit avec sa fille il y a quelques années.

« Il y a des parents qui sont venus me voir pour me dire que c’était beau un père qui s’impliquait et qui faisait des activités avec son enfant », mentionne-t-il.

Il a alors pensé adapter le concept des lutins de Noël pour y ajouter de l’interaction. « Plus tu fais une activité avec ton enfant, plus tu crées des souvenirs », affirme celui qui désire marquer une génération avec les monstres Völky.

Pour choisir la fête, il s’est basé sur un sondage qui indiquait celles les plus populaires au Canada et aux États-Unis. L’Halloween est arrivée deuxième, après Noël.

« La rentrée scolaire, c’est un gros ˂I˃rush˂I˃, mais tout de suite après, en octobre, il n’y a plus rien, indique M. Martel. Les journées sont plus courtes, les enfants jouent moins dehors donc on a plus de temps pour faire des activités avec eux. »

Afin de financer son projet, l’entrepreneur a utilisé le site web Kickstarter. Il compte amasser 6000$.

Activités

Pour bien s’insérer dans l’horaire chargé des parents, la majorité des activités proposées par l’entrepreneur durent trois minutes ou moins. Pour le moment, une cinquantaine a été élaborée, mais M. Martel souhaite en développer une centaine à l’aide des commanditaires.

Les activités sont divisées en cinq catégories, soit l’humour, la cuisine, les sciences et le bricolage, l’éducation ainsi que le maquillage et les jeux d’action.

Le parent choisit chaque jour ce qu’il désire faire et insère la description de l’activité sous le monstre pour que son enfant la voie. Une fois celle-ci complétée, l’enfant, âgé de 2 à 12 ans, colle la description sur un calendrier.

Les personnes intéressées à encourager l’entrepreneur peuvent contribuer jusqu’au 11 mai. En échange de 25$, les parents recevront un monstre. Ensuite, Dominic Martel effectuera sa première commande. Les parents pourront aussi acheter des monstres cet automne.

Rens.: www.volky.ca