Achat d’un véhicule électrique

Achat d’un véhicule électrique
La mairesse Caroline Gagnon (au centre) entourée du régisseur sport et ressources physiques, Jonathan Gendron (à gauche), et du conseiller municipal du district 6, Gilbert Lefort (à droite). (Photo : courtoisie)

La Ville de Marieville a récemment fait l’acquisition d’un véhicule électrique KARGO, qui sera utilisé principalement pour les travaux d’horticulture de l’équipe des Travaux publics.

Il s’agit d’un geste qui s’inscrit en ligne directe avec son objectif d’agir comme leader en matière de protection de l’environnement, le second des cinq grands objectifs énoncés à son Plan stratégique 2021-2025.

Pour acquérir ce véhicule, la Ville a bénéficié d’une subvention de 5 000 $ du programme Transportez vert du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, qui a pour but d’aider les entreprises, les municipalités et les organismes publics qui exploitent un parc de véhicules routiers à mettre en place des mesures qui réduisent la consommation de carburant de leurs véhicules et, par conséquent, leurs émissions de GES.

La Ville a choisi le véhicule de l’entreprise québécoise KARGO, spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de véhicules utilitaires électriques en aluminium ultra-légers. La légèreté du véhicule est l’un des plus importants paramètres afin d’accroître son autonomie. Le KARGO est homologué afin de pouvoir circuler sur les voies publiques de 50 km/h et moins. La mairesse de Marieville, Caroline Gagnon, est ravie de voir se multiplier les actions favorisant la préservation de l’environnement et l’achat local. « Nous sommes très fiers de notre « écolomobile », un véhicule qui n’émet pas de gaz à effet de serre et qui, en plus, est fabriqué au Québec. D’ailleurs, nous avons présenté officiellement le véhicule dans le cadre de notre distribution de plants d’arbres, dont une grande partie provient d’une entreprise horticole de Marieville. Ces gestes illustrent très bien notre engagement envers le développement durable, c’est-à-dire de protéger l’économie locale ainsi que l’environnement tout en redonnant à la communauté », explique la mairesse.

Distribution d’arbres

Le 29 mai dernier, la Ville a remis près de 600 arbres à la population de Marieville, dont la plupart se sont envolés en moins de deux heures. Parmi les plants, 250 jeunes pousses d’essences indigènes étaient offertes grâce à la participation des Clubs 4-H du Québec et du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Puisque la distribution avait dû être annulée en 2020 en raison de la pandémie, la Ville avait toutefois décidé de bonifier considérablement l’offre en ajoutant 350 arbres de diverses essences, dont plusieurs d’une hauteur de 1,5 mètre. (JCN)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires