Accident de vélo d’Isabelle Richer : «je pourrais être tétraplégique»

Accident de vélo d’Isabelle Richer : «je pourrais être tétraplégique»

La journaliste Isabelle Richer a accordé sa première entrevue lundi, à l’émission Gravel le matin à Radio-Canada Première, deux mois après avoir été heurtée par un camion alors qu’elle circulait à vélo sur le rang de la Grande-Caroline à Rougemont.

Elle a confié à l’animateur être en forme et marcher normalement, bien qu’elle soit toujours en convalescence. Rappelons que la journaliste a subi un traumatisme crânien et des fractures des vertèbres cervicales. Elle en subi encore les séquelles, car le traumatisme crânien lui donnent une vision double, un problème qui devrait se résorber avec le temps.

« L’accident est malheureux, mais je pourrais être tétraplégique, a-t-elle témoigné. C’est au fur et à mesure que j’ai réalisé à quel point j’étais bénie dans ma malchance ».

Lors de l’entrevue, Mme Richer a dit ne pas se souvenir du moment de l’accident et de ses premiers jours passés à l’hôpital. Elle ne parvient toujours pas à comprendre les circonstances de l’événement qui demeure un « accident » selon la principale concernée.

Dès qu’elle sera rétablie, elle a la ferme intention d’enfourcher son vélo à nouveau et compte reprendre ses fonctions d’animatrice, aux émissions Enquête et Sous la loupe.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires