Iberville : le retour de la CAQ

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Iberville : le retour de la CAQ
C'est un premier mandat pour Audrey Bogemans. (Photo : Jean-Christophe Noël)

Audrey Bogemans a gagné ses élections et devient la nouvelle députée de la circonscription d’Iberville. Le comté avait pris les couleurs du Parti conservateur du Québec en juin 2021.

Les chemins de la députée Claire Samson, élue sous la bannière de la Coalition avenir Québec (CAQ) et celui du parti s’étaient séparés. Mme Samson avait rejoint les rangs du Parti conservateur du Québec à l’Assemblée nationale. « Je suis contente que les gens d’Iberville m’aient accordé leur confiance. Je vais tout faire pour en être digne », dit la députée Audrey Bogemans pour qui réinstalle la CAQ dans la circonscription.

Il s’agissait d’une première campagne électorale pour Mme Bogemans. Au moment d’écrire, elle avait récolté récolté 51,6 % des voix contre 15,7 % pour Jean-Alexandre Côté du Parti québécois, 14,1 % pour Philippe Jetten-Vigeant de Québec solidaire, 11,9 % pour Anne Casabonne du Parti conservateur du Québec et 5,7 % pour Steve Trinque du Parti libéral du Québec.

À savoir si un ministère l’intéressait peut-être en particulier, elle répond « qu’elle donne sa confiance à M. Legault pour déterminer les bonnes personnes dans son équipe. »

Parti québécois

Jean-Alexandre Côté du Parti québécois a suivi les résultats au bar Le Forum des Sportifs . « Ça a été une soirée difficile mais on a fait bonne figure, bonne campagne. Je crois qu’il était trop peu trop tard. On va tenter de rehausser le parti pendant les 4 prochaines années », établit le péquiste. Il continuera de s’impliquer en politique.

Québec solidaire

Philippe Jetten-Vigeant, candidat de Québec solidaire, a passé la soirée avec son équipe à La Croisée des Chemins de Chambly. « Ça a bien été. C’est du jamais vu. On a mené une campagne historique », partage-t-il. Il soulève le fait que le parti est « allé chercher beaucoup de nouveaux solidaires ». À court terme, il entend poursuivre son implication en politique.

Parti conservateur du Québec

Anne Casabonne, candidate du Parti conservateur du Québec, s’est dire fière de son chef, Éric Duhaime. Elle souligne l’ascension du parti qui « partait de bien loin », rappelle-t-elle. « C’est juste dommage que nous ne serons pas représentés à l’Assemblée nationale. Mais on ne baisse pas les bras et on garde la tête haute. »

Parti libéral

Steve Trinque a rejoint l’équipe libérale de Dominique Anglade en soirée au Théâtre Corona à Montréal. Il ne s’est pas dit surpris. « Je suis très fier de la campagne. On a véhiculé les valeurs libérales : l’ouverture et les libertés individuelles. C’était mon objectif », fait part le candidat qui sort la tête haute.

L’homme remercie son équipe. « Ce n’est qu’un début. Je pense pourvoir être un atout dans la circonscription », termine celui qui dit souhaiter continuer de s’impliquer en politique. Il félicite Audrey Bogemans et les autres candidats en soulignant que la campagne s’est faite avec camaraderie.

Partager cet article