8 juin 1948 – Naissance de la Porsche 356

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
8 juin 1948 – Naissance de la Porsche 356

Celle qui allait officiellement être la première voiture à porter le nom de Porsche a été mise à l’essai le 8 juin 1948. Le Dr Ferdinand “Ferry” Porsche a piloté à l’essai le roadster Porsche biplace en aluminium, fabriqué à la main au numéro de châssis 356-001, à Gmünd, en Autriche.

Au printemps 1947, Ferry Porsche exprima pour la première fois son idée de construire une voiture de sport utilisant des composants Volkswagen qui, initialement baptisé “VW-Sports”, reçut le numéro de construction 356. La vision du directeur du Porsche Junior était de “construire le type de voiture de sport que j’aimerais conduire “. En tout état de cause, les ingénieurs de Ferry Porsche étaient fascinés par l’idée de construire une telle voiture de sport, complétant un châssis en février 1948 destiné à accueillir une carrosserie de roadster en aluminium.

Le groupe moteur à plat, la boîte de vitesses, la suspension, les ressorts et la direction sont tous issus de Volkswagen. Ne pesant que 585 kg, ce roadster à moteur central de 35 chevaux avait une vitesse maximale de 135 km / h. La production des premiers coupés et cabriolets “classiques” Porsche Type 356/2 débuta à Gmünd au second semestre de 1948 – et, à l’instar de la Porsche 356 n ° 1, la Type 356/2 comportait également un corps en aluminium conçu et construit par Erwin Komenda . Mais contrairement au prototype n ° 1 à moteur central, le groupe moteur opposé horizontalement du Type 356/2 était monté à l’arrière afin de laisser un espace pour les bagages derrière les sièges avant.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de