Jacob Gaucher : après la LHJMQ

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Jacob Gaucher : après la LHJMQ
Jacob Gaucher. (Photo : courtoisie - Mario Dechamplain/Le Drakkar de Baie-Comeau)

Après avoir joué principalement avec les Foreurs de Val-d’Or, Jacob Gaucher complète son cycle dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) avec le Drakkar de Baie-Comeau.

À presque 21 ans, le gaillard ayant vécu à Chambly, à Richelieu et à Saint-Mathias-sur-Richelieu fermera le livre de son histoire dans la LHJMQ. Après avoir accumulé 73 points en 176 rencontres à Val-d’Or, il connaît ses meilleurs moments offensivement avec le Drakkar de Baie-Comeau, comme en témoignent ses 30 points en 29 parties.

« J’ai vraiment aimé Val-d’Or. Je me suis fait de bons amis là-bas et j’avais une bonne pension. On a grandi ensemble avec un bon noyau de joueurs et on a connu une grosse saison l’an passé », résume le jeune homme. En juin dernier, il est passé à Baie-Comeau en retour de choix de 3e et 4e rondes. « Au début, ça shake un peu de se faire échanger. Mais après, tu vois ça comme un nouveau départ. Je suis content de la place et l’équipe progresse. C’est positif sous plusieurs aspects », énonce-t-il. Le grand centre droitier émet l’hypothèse que la transition d’une équipe à l’autre se fait plus aisément à son âge plutôt qu’à 16 ou 17 ans. En septembre, Baie-Comeau a fait de Gaucher son capitaine.

Après la LHJMQ

Cette campagne sonnera le glas de la carrière junior de Gaucher. Plusieurs options, auxquelles il réfléchit, s’offrent à lui. Entre une ligue universitaire permettant études et hockey de bon niveau et une ligue professionnelle aux États-Unis, sa décision n’est pas encore prise. En vue de l’année prochaine, il ne considère pas de ligues européennes. « J’en parle avec mon agent. Il y a des équipes intéressées, mais rien n’est concret encore », indique le joueur. Son agent se trouve à être Philippe Lecavalier, de l’agence Quartexx Hockey, soit le même agent que le Chamblyen Raphaël Lavoie. Quartexx Hockey représente plusieurs hockeyeurs québécois dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Patrice Bergeron est l’un des plus notables et c’est de lui que s’inspire Jacob Gaucher. « Je suis un joueur qui joue dans les deux sens de la patinoire, un two way. Je suis efficace au cercle des mises au jeu et j’ai une bonne touche autour du filet. J’ai un bon lancer et je suis capable de bien jouer en désavantage numérique », décrit Gaucher. Ceux qui s’y connaissent pourront faire des liens naturellement avec Bergeron.

Jacob Gaucher n’appartient à aucune équipe de la LNH. Jusqu’ici, il a été invité à deux reprises à des camps de recrues, à Boston et à Las Vegas. « Ce sont de belles expériences. Ça bâtit la confiance », définit le hockeyeur.

30 – C’est le nombre de points accumulés par Jacob Gaucher en 29 parties à Baie-Comeau

Des joueurs du territoire

Issus du territoire que couvre le journal, quelques joueurs font leur place au niveau professionnel élite. Mathieu et Pierre-Olivier Joseph, Jérémy Roy et Raphaël Lavoie sont les premiers noms qui viennent en tête. « Ce sont des joueurs que j’ai côtoyés. Raphaël, je m’entraîne avec. J’ai grandi dans le même secteur que les frères Joseph. Je les connais un peu. C’est inspirant et le fun de voir ces gars-là réussir. J’ai pu les prendre comme exemples », expose le capitaine du Drakkar.

DG des Canadiens de Montréal

Comme la majorité des petits Québécois, Jacob Gaucher a grandi en regardant les Canadiens de Montréal. La semaine dernière, l’équipe a nommé Kent Hughes comme successeur à Marc Bergevin à titre de directeur général. Hughes est un ancien agent de joueurs chez Quartexx, l’écurie de Jacob Gaucher. « Je suis content pour lui et je suis sûr que c’est un excellent choix », commente Gaucher sur le sujet.

Femme arbitre

Élizabeth Mantha, sœur d’Anthony qui joue avec les Caps de Washington, est devenue la toute première femme à se joindre au groupe d’officiels de la LHJMQ. En raison de la COVID-19, elle n’a pas encore eu l’occasion d’arbitrer une partie dans la ligue. Comment les joueurs abordent-ils ce que certains nomment « une révolution » dans le monde du hockey? « On n’en a pas vraiment parlé encore, car elle n’a pas encore arbitré. On est vraiment contents pour elle et c’est le fun de voir qu’une femme puisse progresser ainsi dans la ligue. On a bien hâte de la voir », termine le gros attaquant.

Après un arrêt forcé depuis le 18 décembre 2021, en raison de la COVID-19, les activités de la LHJMQ reprennent peu à peu. Jacob Gaucher a recommencé à s’entraîner avec les siens. Les joueurs se tiennent prêts dans l’attente que les joutes redémarrent d’un instant à l’autre. Entre-temps, le sportif a mis du temps dans ses études. Il étudie  en administration des affaires.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires