Le tourisme « en mode » rattrapage à Chambly

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Le tourisme « en mode » rattrapage à Chambly
(Photo : Parcs Canada)

Événements Attractions Québec (ÉAQ) a dressé le bilan d’achalandage des attractions touristiques québécoises pour la saison estivale 2021. Pour Parcs Canada l’année 2020 semble n’être qu’un mauvais souvenir en terme de fréquentation de ses sites à Chambly.

Le bilan de ÉAQindique une hausse généralisée pour tous les types d’activités; intérieure/extérieure, gratuite/payante, dans toutes les régions, pour une hausse d’achalandage moyenne de 88,4 % pour les mois de mai à août 2021 par rapport à la même période en 2020. Malgré cette croissance, il reste encore plus de 40 % du nombre de visites à récupérer pour revenir à un achalandage prépandémie, c’est-à-dire à un niveau de 2019.

Au canal de Chambly et au fort Chambly, l’affluence touristique est quasiment revenue à la normale, selon Parcs Canada.
Si bien que pour le canal, en 2019, 1502 embarcations étaient enregistrées pour l’ensemble de l’année. Une chute à 651 embarcations a été signalée en 2020, mais pour l’année 2021, les plaisanciers étaient de retour avec 1389 embarcations comptabilisées sur le canal de Chambly. « L’achalandage 2021 au canal de Chambly est comparable à celui d’une saison ‘’normale’’. Évidemment, Parcs Canada associe directement la légère diminution d’achalandage dans l’ensemble du canal (en comparaison à 2019) à la situation de pandémie mondiale qui sévit toujours. Plusieurs plaisanciers ont été à l’écoute des directives et ont mis en application les consignes en vigueur, qui visaient à limiter ses déplacements et à demeurer chez soi.

De plus, la frontière canado-américaine a été fermée durant toute la saison de navigation, interdisant ainsi l’accès au canal de Chambly aux plaisanciers américains, qui représentent chaque année environ 90 passages à l’écluse no 9 », explique au journal Audrey Godin-Champagne, porte-parole de Parcs Canada.

La fréquentation des berges tout le long du canal de Chambly, même si la programmation estivale qu’y propose Parcs Canada a été annulée, n’a jamais été aussi populaire. Alors qu’en 2019, ce sont 197 176 flâneurs qui étaient comptabilisés, en 2021, ils étaient 303 041 à profiter des joies du canal.

« Nous pouvons affirmer qu’il y a eu une augmentation significative de la fréquentation des berges du canal de Chambly cet été. En raison de la COVID-19, toute la programmation d’activités estivales a dû être annulée, ce qui n’a pas empêché les visiteurs de venir se promener aux abords du canal. Nos équipes sur le terrain ont pu observer une hausse du nombre de personnes venues y pique-niquer, des cyclistes et des randonneurs, ainsi que des curieux venus observer les bateaux dans le canal, profitant ainsi des attraits de la région à défaut de pouvoir voyager à l’extérieur de la province. Parcs Canada est fière d’avoir attiré autant de visiteurs sur les berges du canal de Chambly tout au long de l’été 2021 », se réjouit Mme Godin-Champagne.

« Nous pouvons affirmer qu’il y a eu une augmentation significative de la fréquentation des berges du canal de Chambly cet été. » – Audrey Godin-Champagne

Moins fort pour le fort Chambly
Le lieu historique national du Fort-Chambly a lui aussi vu, en 2021, plus de visiteurs qu’en 2020, même s’il a plus de mal à retrouver ses chiffres de 2019. En 2019, ce sont 33 249 visiteurs qui ont été comptabilisés, en 2020, 13 042, et en 2021, de mai à octobre, 22 134 visiteurs.

« Le lieu historique national du Fort-Chambly a effectivement été un attrait populaire cet été. À la date de fermeture du lieu, le 11 octobre 2021, nous avons accueilli un total de 22 134 visiteurs. En 2020, à cause de la pandémie, la saison avait débuté à la mi-juillet, alors, il n’y a pas de référencement normal puisque le site a eu une période d’ouverture réduite. Depuis le début de la pandémie, le site n’a pas accueilli de groupes scolaires, de voyagistes ou des événements. Ceci explique en partie les écarts de fréquentation importants avec une saison normale, soit celle de 2019 », rappelle cependant Mme Godin-Champagne.

Il est à noter que, chaque année, la fréquentation du parc urbain du fort Chambly représente environ 100 000 à 120 000 visiteurs, selon Parcs Canada.

L’année 2020
Selon ÉAQ, sur les 10 dernières années, l’année 2020 a créé une fracture dans l’histoire du secteur touristique. L’allégement des mesures sanitaires en 2021 a permis un certain rattrapage, mais nous ne sommes pas encore à des niveaux vécus il y a 10 ans. Toutefois, les activités extérieures, qui avaient subi une décroissance moins élevée à l’été 2020, semblent récupérer plus rapidement en 2021, comme le montre à Chambly Parcs Canada.

À propos d’Événements Attractions Québec
Respectivement fondés en 1975 et en 1992, Festivals et Événements Québec et la Société des Attractions touristiques du Québec sont deux organismes à but non lucratif qui œuvrent sous la marque conjointe Événements Attractions Québec. Ils ont pour mission de concerter, de représenter et de soutenir les attractions touristiques, les festivals et les événements en une communauté dynamique et innovante pour contribuer pleinement à la vitalité de toutes les régions du Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires