Un Chamblyen développe une application mobile pour le Parc Safari

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Un Chamblyen développe une application mobile pour le Parc Safari
Parmi les outils, l’application offre des fiches d’informations pour chacune des espèces selon votre position dans le Parc. (Photo : courtoisie)

Sylvain Audet, directeur général de Reatinos, et son équipe ont développé une application ludique pour le Parc Safari.

Reatinos est une firme montréalaise ayant vu le jour à Chambly. La compagnie se spécialise dans le développement d’expériences augmentées en fusionnant, entre autres, la technologie des objets connectés, la réalité augmentée et la géolocalisation. Elle fait le pont entre la technologie et les humains afin de mieux engager le consommateur dans le monde physique.

Application

Parmi les premières de son genre au Canada, « l’application mobile permet aux visiteurs de vivre une expérience accrue par l’accès à du géopositionnement en temps réel, une détection de proximité grâce à des émetteurs, des extraits audio et vidéo, des fiches éducatives riches en informations, des jeux, des faits saillants, etc. », explique l’entrepreneur de la compagnie née en 2016.

Phase deux

Sylvain Audet et son équipe avaient déjà proposé une première version en 2018. Le 17 mai 2019, la deuxième version de son application est devenue accessible aux usagers du parc d’Hemmingford désireux d’aller plus loin. « Avec mon équipe, on a poussé la machine. On a bonifié l’interface visuelle et enrichi l’expérience client », dit l’homme qui demeure à Chambly depuis une quinzaine d’années.

Plus de 1000 – C’est le nombre de fois que l’application a été téléchargée jusqu’à maintenant.

Outil marketing

En cette ère numérique, ce type d’application devient un outil de prédilection pour les compagnies qui s’en servent pour ce qui a trait à la cueillette de données. « Ce qui est tripant avec cette technologie, c’est que nous pouvons amasser des statistiques physiquement, sur place, ainsi que des statistiques hors site. Le Parc Safari peut déterminer l’achalandage des différents segments de son environnement. En utilisant cette information, il peut améliorer son offre et le contenu de celle-ci », dépeint avec enthousiasme M. Audet

Bogue

Pour certains, les outils technologiques facilitent et améliorent plusieurs aspects de la vie. La vitesse à laquelle se développe ce marché demande des ajustements constants. « Nous avons eu la chance d’implanter l’application lors de la présaison. Cela a fait en sorte que nous avons pu l’adapter, l’améliorer, corriger des bogues. Nous sommes fin prêts pour le moment où la période d’achalandage du site augmentera », conclut Sylvain Audet.

L’application est offerte sur les principales plateformes téléphoniques.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de