Démocratie Chambly se dote d’un local pour présenter son programme 

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
Démocratie Chambly se dote d’un local pour présenter son programme 
Les candidats de Démocratie Chambly dans leur local, accompagnés de bénévoles. (Photo : courtoisie)

Le parti Démocratie Chambly, mené par Alexandra Labbé à la mairie, s’est doté d’un local électoral à la Place Chambly afin d’être accessible aux citoyens pour présenter sa plateforme électorale.

« À la dernière campagne, ça m’a manqué d’avoir un endroit où se rassembler. C’est un point central pour les bénévoles », indique Mme Labbé.

Les citoyens peuvent aussi s’y rendre pour poser des questions et rencontrer des membres de l’équipe. « Si les gens ne passent pas le seuil de la porte, on en voit beaucoup tourner la tête ou lire le programme. C’est une visibilité essentielle », souligne la candidate à la mairie.

L’équipe a pris possession du local le 17 mai, mais l’inauguration officielle s’est déroulée le 25 mai. Une soixantaine de personnes s’y sont rendues, notamment des bénévoles, mais aussi des citoyens. « Plusieurs citoyens se sont joints à nous pour éclaircir certains enjeux et pour en avoir le cœur net sur certaines de nos positions », indique Mme Labbé.

Les candidats, qui effectuent régulièrement du porte-à-porte, n’y sont pas souvent. « C’est plus difficile pour eux d’être ici. Moi aussi, quand je le peux, je fais du porte-à-porte. Je ne suis donc pas toujours ici », affirme Mme Labbé.

« On vient proposer des choses de plus. Ce qui va bien, on ne le défera pas. » – Alexandra Labbé

Programme

En plus d’être offert au local, le programme du parti sera distribué à toutes les portes de la municipalité. Il est divisé en huit catégories : ville intelligente et transparente, ville environnementale, ville prospère, ville responsable, ville patrimoniale, ville communautaire, ville active et ville culturelle.

La candidate à la mairie précise que si elle est élue, elle ne changera pas complètement la ville. « On vient proposer des choses de plus. Ce qui va bien, on ne le défera pas », s’exclame-t-elle.

Démocratie Chambly souhaite utiliser la technologie pour rendre la ville intelligente, notamment en webdiffusant les séances du conseil, en rendant le conseil sans papier et en utilisant une application regroupant les différents services de la Municipalité. « On veut utiliser la technologie pour rendre la vie des citoyens plus simple et plus efficace. On a déjà les alertes de déneigement.

Du côté environnemental, le parti veut mettre fin au développement immobilier «improvisé et effréné». « On n’est pas contre le développement, mais il faut le faire de façon intelligente. La réalité, c’est que le développement achève; il n’y a plus de terrains. Là, on va devoir prendre des décisions concernant le développement industriel. Ce n’est pas encore dessiné », mentionne Mme Labbé.

Le parti souhaite également créer un parc écologique sur le terrain de l’ancien golf et préserver le boisé Fonrouge. Il vise aussi à protéger les cours d’eau, notamment en mettant fin au déversement des égouts dans le bassin.

Horodateurs

Si elle est élue, Mme Labbé, avec son parti, souhaite réaliser une consultation auprès des commerçants et des citoyens sur l’avenir des horodateurs. « Ce serait irresponsable de se débarrasser d’une infrastructure qu’on a payée, dit-elle. On veut les rendre plus payants et ça ne veut pas dire de hausser les tarifs et le montant des billets. Peut-être que si on baisse les tarifs, il va y avoir un plus grand roulement. Cet hiver, j’ai eu un choc en voyant les stationnements vides. Avant, c’était plus vivant. »

La candidate croit que les horodateurs ont incité les citoyens des villes voisines à délaisser les commerçants de la rue Bourgogne.

Elle dénonce aussi que les stationnements des édifices offrant des services aux citoyens, comme l’hôtel de ville et le centre administratif soient payants. « On accueille les nouveaux arrivants qui n’ont pas de vignette en leur demandant de payer. » L’hôtel de ville abrite également la Cour municipale, qui dessert d’autres municipalités.

La réflexion devra se faire rapidement, selon Mme Labbé. Possiblement à l’automne.

Présence

Si elle est élue à la mairie, la représentante de DC compte représenter Chambly dans les différentes instances pour lesquelles la Ville contribue financièrement, telles la MRC, la CMM et la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent.

« On paie des quotes-parts à ces organisations. C’est l’argent des citoyens. Si on n’y va pas, on ne représente pas les citoyens dans le processus décisionnel », affirme-t-elle.

De plus, elle souhaite que la Ville adhère à certains programmes comme celui des Municipalités amies des aînés. Cette accréditation permettrait à des organismes d’obtenir des subventions.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Jean-Paul Beaulieu Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
newestplus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Jean-Paul Beaulieu
Guest
Jean-Paul Beaulieu

Que va arriver à la soirée reconnaissance des benevoles de Chambly?