Les Mooseheads passent en finale de la Coupe Memorial malgré une défaite

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Les Mooseheads passent en finale de la Coupe Memorial malgré une défaite
Raphaël Lavoie et les Mooseheads accèdent à la finale de la Coupe Memorial. (Photo : David Chan)

HOCKEY. C’est dans un contexte de défaite que la troupe de Raphaël Lavoie a obtenu son laissez-passer pour la grande finale du plus prestigieux tournoi de hockey junior canadien, hier, à Halifax.

Les rivaux de la ligue québécoise croisaient à nouveau le fer et, une fois de plus, ce sont les Huskies qui ont eu le dessus sur l’équipe des Maritimes par la marque de 4 à 3. Avec seulement 55 secondes à jouer en troisième période, Jakub Lauko a rompu l’égalité et propulsé les siens vers la victoire de façon dramatique.

Au cœur de ce tournoi à quatre équipes, les Mooseheads, les Huskies et le Storm de Guelph ont tous obtenu une fiche de 2-1 dans leur parcours préliminaire. Ce sont toutefois les Mooseheads qui ont coiffé leurs deux rivaux au bris d’égalité, dans une cause perdante face aux Huskies de Rouyn-Noranda.

En ce sens, l’entraîneur de l’équipe haligonienne Éric Veilleux dit : « J’espère ne jamais avoir à revivre une situation comme celle-là. Ce n’était vraiment pas évident. »

Demi-finale
Les Huskies, champions de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), et le Storm, champion de la Ligue de l’Ontario, ont rendez-vous vendredi afin de déterminer qui affrontera les Mooseheads, équipe hôtesse du tournoi.

« J’espère ne jamais avoir à revivre une situation comme celle-là. Ce n’était vraiment pas évident. » – Éric Veilleux

Figurants
Les pauvres Raiders de Prince Albert retournent bredouilles. L’équipe de l’Ouest a encaissé trois revers en autant de joutes, cumulant un piètre différentiel de -9. L’historique des Raiders est peu reluisant au chapitre de la Coupe Memorial. La défaite de mardi était la 13e de suite au tournoi junior canadien pour les champions de la Coupe Ed Chynoweth.

Raphaël Lavoie tranquille
En ce qui a trait aux statistiques, Raphaël Lavoie connaît un tournoi somme toute tranquille jusqu’à maintenant. Celui qui nous a habitués à une grosse production lors des dernières séries de la LHJMQ a récolté un but et une aide en trois rencontres. Lavoie aura l’occasion de briller alors qu’il pourra se lever comme le font les plus grands, pour emprunter le vieux cliché.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de