Première course de l’amitié organisée par l’école Sainte-Marie

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Première course de l’amitié organisée par l’école Sainte-Marie
De gauche à droite : Katy Parent, Vincent Barouh et Caroline Morin. (Photo : Jean-Christophe Noël)

CHAMBLY. Visant à faire la promotion de saines habitudes de vie et à amasser des fonds, l’école Sainte-Marie vivra sa première course de l’amitié le 1er juin.

Orchestrée par le comité formé entre autres de Caroline Morin (technicienne responsable), Katy Parent (directrice adjointe) et Vincent Barouh (directeur), la course s’inscrit à la base dans une démarche communautaire.

« L’idée est venue de Frédéric Nadeau, un papa de notre école et membre du Conseil d’établissement. Nous voulons stimuler le sentiment d’attachement et d’appartenance dans le quartier, l’école étant au cœur de ce mouvement. Nous mettons de l’avant l’importance de la communauté », dit Vincent Barouh. « En ce sens, nous offrons différentes distances de trajets dans le but de rassembler tout le monde et que tous y trouvent leur compte, autant les grands-parents que le coureur aguerri. Cet événement a pour mandat de tisser des liens dans le voisinage », ajoute le directeur quant au motif premier de la course.

Saines habitudes

Outre son volet communautaire, la course se veut également une campagne de financement dont les sous seront réinvestis dans le cadre d’activités sportives, de sorties à caractère sportif ainsi que dans le matériel encourageant l’activité physique. « À plus long terme, le volet collecte de fonds prendra plus d’ampleur. Pour l’instant, l’initiative demeure principalement éducative. Ce sera notre seule campagne de financement. Plutôt que de vendre du chocolat, cette course ralliera les familles dans un esprit de fierté et de dépassement », expliquent de façon commune les trois organisateurs.

« Nous voulons stimuler le sentiment d’attachement et d’appartenance dans le quartier, l’école étant au cœur de ce mouvement » – Vincent Barouh

Engagement collectif

« Sans la participation généreuse de l’entourage, il n’en serait rien de cet événement. Nous avons présentement environ vingt-cinq bénévoles, mais, idéalement, nous en aurions besoin d’une cinquantaine. Aussi, la Ville a contribué à l’événement ainsi que le service de police, alors que deux patrouilles seront déployées dans le but d’assurer la sécurité dans des zones plus névralgiques » ajoute le trio en soulignant davantage l’importance de l’engagement collectif. Les coureurs n’utiliseront que les pistes cyclables. Donc, aucune rue ne sera barrée lors de l’événement.

Inscriptions

Les inscriptions vont bon train. Déjà 300 sont cumulées à ce jour, dont la délégation d’une école de la Commission scolaire Marie-Victorin. Les gens ont jusqu’au 24 mai pour soumettre leur inscription.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de