45 ans d’éducation

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
45 ans d’éducation
Le taux de roulement du personnel est faible au CPE. (Photo : (Photo : courtoisie))

Depuis 1977, le Centre de la petite enfance (CPE) La Boîte à Soleil déploie ses rayons à Chambly. Il soulignait en octobre dernier son 45e anniversaire d’existence.

Une ride de sagesse s’est ajoutée au CPE chamblyen. Le 10 octobre, la garderie a soufflé sa 45bougie. Au fil des ans, il s’est distingué par son accueil chaleureux envers les familles, son ouverture envers la communauté et son souci constant de sensibiliser les enfants à la protection de l’environnement et aux saines habitudes de vie. « On se distingue aussi par la stabilité de notre personnel. On n’a pas de roulement », met de l’avant Nathalie Charbonneau, gestionnaire de la place depuis 35 ans.

Quand le lieu a ouvert, en 1977 à Chambly, à peine 45 places étaient disponibles. En partenariat, un comité de parents et le CLSC du Richelieu en assuraient le fonctionnement. Dix ans plus tard, la garderie a déménagé à son lieu actuel sur la Denault, toujours à Chambly. L’établissement pouvait alors accueillir 60 enfants.   

De garderie à CPE

En janvier 1997 naissaient les CPE. Ce réseau a été mis sur pied par Pauline Marois, alors ministre de l’Éducation au sein du gouvernement du Québec, à partir des garderies sans but lucratif et des agences de garde en milieu familial. Le projet s’était alors basé sur les recommandations du rapport Un Québec fou de ses enfants, qui mettait en évidence le besoin de stimulation des tout-petits, en particulier ceux des familles plus vulnérables. En 1999, la garderie La Boîte à Soleil, ayant désormais émergé sous forme de CPE, passait à 72 places. Depuis les dernières années, ce sont officiellement 74 enfants qui peuvent y séjourner quotidiennement. « Le travail des éducatrices a aussi beaucoup évolué en lien avec la formation demandée et les qualifications », complémente Mme Charbonneau.

Belles histoires

À travers les décennies se sont accumulées les histoires humaines qui touchent et marquent. Nathalie Charbonneau n’est pas en mesure d’en extraire une en particulier de son coffre à souvenirs. Elle souligne toutefois le fait que le CPE accueille les enfants à besoins particuliers. « Quand un parent arrive ici, s’intègre et constate l’évolution de son enfant, ça fait de belles histoires », énonce la gestionnaire. 

« Le travail des éducatrices a aussi beaucoup évolué en lien avec la formation demandée et les qualifications. » – Nathalie Charbonneau

Nouvelle installation

La Boîte à Soleil confirme qu’une seconde installation verra le jour à Chambly. Octobre 2023 est, pour le moment, dans la mire quant à son ouverture. Il n’est pas possible à ce jour de cibler précisément où il sera construit. Ce projet de construction est réalisé conjointement avec l’Association québécoise des centres de la petite enfance et le ministère de la Famille. Les matériaux durables et l’environnement y seront mis de l’avant. Cette seconde installation pourra accueillir 80 enfants, dont 20 places seront réservées aux poupons.

Partager cet article