27 avril : ouverture des écoles le 11 mai, mais le 19 mai pour les villes dans la CMM

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
27 avril : ouverture des écoles le 11 mai, mais le 19 mai pour les villes dans la CMM
Le premier ministre François Legault. (Photo : archives)

Aujourd’hui, le point de presse du premier ministre du Québec, François Legault, a fait état de 24 982 personnes infectées par la COVID-19 au Québec. Une augmentation de 875 personnes par rapport à hier. Ce sont 84 nouveaux décès qui ont été rapportés. Le bilan évolue à 1 599 morts dans la province. Au Canada, la situation augmente aussi. Ce sont 48 229 personnes qui sont atteintes du coronavirus. Les décès sont au nombre de 2 781 depuis le début de la pandémie.

Le nombre des guérisons au Québec est de 5517 personnes. Il y a 1 541 hospitalisations. Alors que le premier ministre a toujours indiqué que le Québec aurait 8000 lits de disponibles au total, il a indiqué aujourd’hui qu’il y a 7000 lits de disponibles.

L’annonce attendue aujourd’hui, était de savoir quel était le plan de déconfinement de Québec.

C’est seulement la partie sur les écoles qui a été dévoilée, les entreprises devront attendre demain.

En dehors de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), comme Rougemont, Marieville, Sainte-Angèle-de-Monnoir ou encore Saint-Césaire, les écoles primaires devraient rouvrir le 11 mai. Les écoles de la CMM, comme Chambly, Carignan, Richelieu et Saint-Mathias-sur-Richelieu, devront attendre le 19 mai. Ces dates sont également valables pour les services de garderie.

« On voulait l’annoncer un peu à l’avance, mais on va suivre la situation. Si la situation le 11 mai ou le 19 mai n’est pas celle que nous pensons , on va se réajuster », a indiqué M. Legault.

Si les écoles primaires ont désormais l’espoir de rouvrir dans quelques semaines, les écoles secondaires, les Cégeps et les universités resteront fermés jusqu’au 31 août. Et les parents d’enfants fréquentant l’école primaire n’auront pas l’obligation d’envoyer leur progéniture à l’école.

M. Legault avance cinq raisons qui le poussent aujourd’hui à vouloir rouvrir les écoles primaires : « pour le bien des enfants surtout ceux qui ont des difficultés d’apprentissage; le risque est limité; la situation est sous contrôle dans les hôpitaux; on a l’accord de la santé publique; la vie doit continuer, car il n’y a pas de vaccin prévu avant 12 à 18 mois. Il n’y a pas l’immunité collective dans ces raisons, mais ce sera un bénéfice secondaire si c’est le cas. »

Même si ces mesures de déconfinement ont été annoncées, Québec prévient que les mesures de distanciation physique demeurent.

Enfin, M. Legault s’est félicité que 11 000 nouvelles personnes se sont signalées pour travailler à temps plein dans les CHSLD. Il a indiqué entre autres que Laurent Duvernay-Tardiff et Joannie Rochette se sont proposés pour porter leur assistance. « Ça me touche beaucoup » de dire M. Legault.

Mesures fédérales

Depuis aujourd’hui, les employeurs peuvent s’enregistrer sur le site de l’agence du revenu canadienne pour demander la subvention salariale d’urgence. Cette subvention permet aux employeurs pour préserver l’emploi de leurs salariés de recevoir d’Ottawa 75 % du salaire de l’employé, jusqu’à 847 $ par semaine.

Le premier paiement se fera le 7 mai. Ce matin, il y avait déjà 10 000 entreprises qui en avaient fait la demande.

Les résidants de la Montérégie qui développent des symptômes de fièvre, toux ou difficultés respiratoires doivent composer en priorité, sans frais, le 450 644-4545 (utilisez l’indicatif régional de votre région au début du numéro) ou le 1 877 644-4545.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de