2017, une année record !

2017, une année record !

Le BIT de Richelieu a reçu un nombre record de visiteurs. (Photo¨: courtoisie)

Le Bureau d’information touristique (BIT) de Richelieu a reçu 3 965 visiteurs, soit 34 % de plus qu’en 2016, indique le rapport d’activités pour la saison 2017.

Les conseillères employées au BIT ont dû répondre à 2 035 actes de renseignements touristiques, ce qui s’est traduit par une augmentation de 30 % en comparaison à la saison de 2016.

Ainsi, le BIT a offert des services au cours de 104 jours, soit du 20 mai jusqu’au 9 octobre 2016.

Par rapport à 2016, ils étaient 893 adultes et 123 enfants de plus à franchir les portes du BIT, pour un total enregistré de 3 965 visiteurs. Ce bond de 34 % est arrivé à un moment où Montréal avec plus de 10 millions de touristes enregistrait aussi un record dépassant celui de 1976, l’année des Jeux olympiques.

Stagnation suivie d’un bond

« C’est difficile à dire, mais on présume que oui, commente Mélanie Dubuc, coordonnatrice aux activités touristiques auprès de la MRC de Rouville en faisant référence au record de la métropole. Il y avait les festivités du 375 de Montréal et le 150 de la Confédération canadienne. Une chose est sûre, ajoute Mélanie Dubuc, l’installation sur l’autoroute 10 et la route 133 de la supra signalisation touristique (ce grand panneau bleu, a été effectuée au printemps de 2017), a beaucoup aidé. » Peut-être que la région aurait pu recevoir plus de visiteurs si le ministère des Transports avait répondu rapidement à la demande faite depuis l’ouverture en 2011 ?

La coordonnatrice mentionne toutefois que « les visiteurs viennent principalement du Canada et aussi du Québec. C’est sûr que le marché de Montréal est important et tous ceux qui se dirigent vers les Cantons de l’Est, si on les intercepte, c’est tant mieux. »

Lorsque le BIT a ouvert ses portes pour la première fois en 2011, il y avait seulement 1 327 visiteurs. Le nombre a plus que doublé au cours de 2012 et de 2013 pour atteindre respectivement 2 993 et 2 998. En 2014, on a reçu 3 386, soit plus que l’année suivante qui était de 3 034. Le BIT a enregistré ensuite en 2016 une baisse pour atteindre 2 949 visiteurs. Ce sont donc 20 654 personnes qui sont passées par le BIT depuis sa création. 10 478 actes d’informations touristiques ont été donnés aux visiteurs.

Une destination agrotouristique incontournable

Mélanie Dubuc a tenu à rappeler que le BIT dessert la MRC de Rouville à la base et l’information transmise aux visiteurs sert à promouvoir l’ensemble des entreprises du territoire.

À cet effet, une soixantaine d’entreprises participe chaque année depuis 2013 à la campagne de promotion du label « Les inédits au cœur de la Montérégie ». Cet outil vient mettre en vedette « les producteurs qui bénéficient d’un savoir-faire unique offrent un produit de terroir à déguster qui vient de la région ».

« Les visiteurs viennent principalement du Canada et aussi du Québec. » – Mélanie Dubuc

Par ailleurs, le BIT qui est situé à Richelieu gère aussi la halte de la piste cyclable la Route des Champs, située à Saint-Césaire. Quatre patrouilleurs y circulent pour informer les visiteurs.

Le Canada comme destination et l’attrait que constitue la région métropolitaine pourraient avoir de bonnes retombées sur la région de la MRC de Rouville en 2018. La signalisation va aussi contribuer à détourner les visiteurs vers notre région. « Ce sera toujours souhaité», espère Mélanie Dubuc en rappelant toutefois l’incertitude que laisse planer la météo.

Le BIT de Richelieu sera ouvert du 19 mai au 21 juin de vendredi à lundi, de 9 h à 17 h; du 22 juin au 3 septembre, du lundi au dimanche, de 9 h à 18 h, et du 4 septembre au 8 octobre, soient les fins de semaine de 9 h à 17 h. Même horaire pour la Halte de piste cyclable sauf que la fermeture se fera à 16 h.

Le BIT de Richelieu est situé au 2365, chemin des Patriotes, à Richelieu. La Halte de la piste cyclable, au 1430, rue Notre-Dame, à Saint-Césaire.