Vague de vols dans des cabanons

Vague de vols dans des cabanons

La saison des larcins dans les cabanons a repris de plus belle.

POLICE. La Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent  a enregistré 28 introductions par infraction dans des cabanons entre le 1er février et le 30 avril 2017 sur le territoire. Dans plus de la moitié des cas, ce sont des p

« Au printemps, tout le monde change ses pneus. On recommande aux citoyens de barrer en tout temps la porte du cabanon ainsi que de mettre un rideau devant les fenêtres ou la porte », a recommandé le sergent Pierre Tremblay.

Les risques de vols sont limités lorsque le matériel n’est pas à la vue des gens, selon la police. Les cambrioleurs misent sur la facilité. Le risque est plus grand lorsque la remise est barrée et qu’il est impossible de vérifier ce qu’elle contient.

« Les lumières à détecteur de mouvement sont aussi excellentes pour prévenir les vols », a ajouté  le porte-parole de la Régie.

Pierre Tremblay rappelle aux citoyens de toujours porter plainte lors d’un vol. « Quand nous arrêtons un suspect pour vol, les plaintes nous permettent de remettre le matériel retrouvé aux bonnes personnes », a-t-il affirmé.