Un 13e ouvrage pour Richard Gougeon

Un 13e ouvrage pour Richard Gougeon

Richard Gougeon a sorti son 13e ouvrage.

Crédit photo : Courtoisie

La plume de Richard Gougeon, habituée aux romans d’époque, s’est intéressée à l’ère actuelle. Dans son 13e ouvrage, Les saisons de l’espérance, de l’auteur de Saint-Césaire propulse ses lecteurs dans l’univers de Charlot, à la recherche d’une figure paternelle.

L’innocence, le premier tome de cette série de deux plonge le lecteur dans le quotidien d’un enfant né sans avoir été désiré. Si son père prend la poudre d’escampette, sa mère, Florence, tentera tant bien que mal de lui trouver un nouveau modèle masculin. Sans crier gare, le père biologique reviendra dans le décor, avant un événement tragique qui bouleversera à nouveau leur relation.

« La relation père-fils est centrale dans ce roman. La délinquance et l’analphabétisme y seront aussi abordés », cite en exemple l’auteur.
Cet ouvrage ne portera pas son nom pour rien, puisque l’innocence sera aussi traitée par l’écrivain, sous plusieurs formes. La candeur de Charlot, la naïveté désarmante de la mère, Florence et inculture de son père biologique seront au cœur de cette histoire.

De longue date

Richard Gougeon a fouillé dans ses tiroirs pour en tirer Les saisons de l’espérance. « C’est une histoire que j’avais conçu il y a 10 ans que j’ai reprise avec l’expérience et l’apprentissage que j’ai aujourd’hui. J’y apporte un regard différent et heureusement, ça me démontre que j’ai évolué », remarque le Césairois.

Le deuxième tome de cette histoire est donc déjà couché sur papier, mais l’auteur souhaite y accorder un peu d’amour. Ce dernier promet beaucoup d’événements imprévisibles.

Il s’y consacrera toutefois pas directement, puisqu’il planche déjà sur le troisième livre de la série Le bonheur des autres.

« On appelle ça faire un deuil, parce qu’on s’attache à nos personnages. C’est difficile quand on les laisse de côté, parce que du jour au lendemain, on passe à autre chose », confie-t-il.

« C’est une histoire que j’avais conçu il y a 10 ans que j’ai reprise avec l’expérience et l’apprentissage que j’ai aujourd’hui. »
– Richard Gougeon

L’univers des personnages créés par Richard Gougeon ne prend pas uniquement forme devant l’ordinateur. Ils peuvent également lui donner quelques idées en pleine journée. Malgré tout, l’auteur arrive à prendre du temps pour décrocher, évitant de ruminer partout ses histoires.

Projet de retraite

L’enseignant de mathématiques a décidé de se lancer dans sa deuxième passion à la retraite, le français. Étonnant pour un esprit cartésien, mais son rêve fut quand même réalisé, à plus grande échelle qu’il ne l’espérait.

« Ça fait 10 ans que je suis retraité et ça l’a pris une tournure insoupçonnée. Mon éditeur a mis le grappin sur moi et j’écris maintenant à temps plein, les contrats s’enchaînent », se réjouit-il.
Les saisons de l’espérance sera disponible en librairie dès le 13 septembre.