Richelieu augmente ses taxes de 2 %

Richelieu augmente ses taxes de 2 %

Les dépenses de la Ville de Richelieu ont grimpé de 4,54 % en 2018.

Crédit photo : Yessica Chavez

Le compte de taxes des Richelois augmentera, en moyenne, de 2 % pour l’année 2018.

Ainsi, pour une maison unifamiliale moyenne, le compte de taxes qui était de 2423,58 $ en 2017 passera à 2493,47 $ cette année, soit une hausse de 67 $.

L’augmentation est majoritairement expliquée par l’augmentation des diverses quotes-parts de la Ville et du changement apporté aux collectes des matières résiduelles, notamment avec l’arrivée du bac brun.

2 %
C’est le montant moyen de l’augmentation de taxes municipales pour les citoyens de Richelieu.

« Cette année, on dépasse légèrement le taux de l’inflation. En regardant toutes les augmentations qu’on doit subir et sur lesquelles la Ville n’a pas un mot à dire comme la police, le transport en commun ou la Communauté métropolitaine de Montréal, on a des augmentations qui viennent de la gauche et de la droite. On essaie de minimiser l’impact, mais à un moment donné les miracles, c’est beau, mais il y a des limites à ce qu’on peut faire », explique le maire Jacques Ladouceur.

Résidus verts

2018 sera la dernière année où la Ville procédera à la collecte des résidus verts, comme le gazon ou les feuilles mortes.

« Avec l’arrivée du bac brun, on va pouvoir mettre [ces résidus-là] dans le bac, alors on n’a plus besoin de cette collecte. C’est un montant de 15 $ par porte approximativement qu’on n’aura plus. »

Il ajoute que l’arrivée du compostage devrait aussi permettre la diminution de la quantité des poubelles et éventuellement réduire le coût de cette collecte-là également.

Budget

Les dépenses de la Ville de Richelieu ont augmenté de 4,54 % en 2018 pour atteindre un montant de 6 915 323 $.

« C’est certain que dans notre budget, on a prévu aussi instaurer la gratuité des bains libres à la piscine de façon permanente », a annoncé le maire.

Rappelons qu’un projet pilote pour la gratuité des bains libres avait été mis en place l’année dernière.

PTI

Dans le programme triennal d‘immobilisations (PTI) de Richelieu, l’administration municipale mettra l’accent sur l’amélioration des parcs.

« On veut faire un nouveau bâtiment permanent et refaire l’aménagement du parc Bruno-Roy. On veut ajouter deux autres terrains de pickleball et s’attaquer aux algues qui sont en train d’envahir l’étang », a soutenu M. Ladouceur.

L’usine de traitement des eaux usées et la construction de la nouvelle caserne sont encore dans les plans.