Le Paul Deslauriers Band convoite l’Europe

Le Paul Deslauriers Band convoite l’Europe

Le Paul Deslauriers Band souaite élargir son marché européen.

Crédit photo : Courtoisie – Nick Harding

Après avoir joué sur plus de 45 scènes du Canada et des États-Unis, le Paul Deslauriers Band (PDB) souhaite charmer le marché du blues européen.

Le groupe composé du chanteur et guitariste Paul Deslauriers, du bassiste Greg Morency et de Sam Harrisson à la batterie, se produira en spectacle en France à l’été 2018.

Il s’agit là d’une porte d’entrée vers l’Europe selon Greg Morency.

« C’est sûr qu’on veut continuer à développer le marché européen. On est présentement en discussion pour faire des spectacles dans d’autres pays, mais pour l’instant, on peut seulement confirmer la France pour l’année prochaine », explique le membre du trio originaire de Chambly.

Le PDB s’est produit dans plusieurs festivals de renommée internationale comme le Big Blues Bender de Las Vegas qui s’est déroulé du 7 au 10 septembre 2017.

L’événement s’est inscrit dans la volonté du groupe d’élargir sa base d’admirateurs et sa visibilité ainsi que de construire un réseau plus solide autour de lui.

5
C’est le nombre de nominations qu’a récolté le Paul Deslauriers Band aux Maple Blues Awards 2018.

Nouvel album

Les membres du Paul Deslauriers Band travaillent présentement sur un nouvel album qui serait lancé à l’automne 2018.

« On laisse toujours libre cours à la création. Dans ce nouvel album, comme dans tous nos autres, on a une approche plus moderne, plus rock, mais on tient à conserver, en dessous, le côté roots, le côté blues », explique le bassiste.

Le nouveau disque sera produit en association avec leurs agents au Québec, René Moisan et Robert Pillitz de la compagne Bros Productions.

« Cette collaboration nous permettra d’accéder à des subventions auxquelles nous n’avons pas le droit normalement puisque nous ne sommes pas incorporés », détaille le musicien.

Nominations

Le trio masculin est à nouveau en lice dans les mêmes cinq catégories des Maple Blues Awards que l’année dernière.

Deux d’entre elles concernent l’ensemble du groupe, soit Artiste de l’année (Entertainer of the Year) et Groupe électrique de l’année (Electric Act of the Year).

Chacun des membres est également nommé dans sa catégorie respective soit Guitariste de l’année (Guitarist of the Year), Bassiste de l’année (Bassist of the Year) et Batteur de l’année (Drummer of the Year).

Greg Morency a déjà remporté les honneurs en tant que meilleur bassiste en 2014 et 2016.

« C’est sûr que les prix de groupe c’est ce qui nous fait le plus plaisir parce qu’on travaille fort pour bâtir une visibilité et une crédibilité pour notre groupe », souligne Greg Morency.

Le public peut voter dans les deux premières catégories jusqu’au 1er décembre au www.mapleblues.ca.

« Quand le prix vient du public, c’est toujours plus flatteur, car on sait que c’est les gens qui nous écoutent qui apprécient à part entière ce qu’on fait », lance le Chamblyen.

Pour les autres prix, il faut d’abord savoir que les candidatures des musiciens sont soumises par des experts de l’industrie.

C’est le jury du Maple Blues Award qui choisit l’heureux gagnant.

« C’est sûr que ça fait chaud au cœur, par contre, d’être reconnu pour ce qu’on fait avec les prix individuels », admet le bassiste.

Les lauréats seront dévoilés le 15 janvier prochain.