Patrick Lefebvre quitte le navire

Patrick Lefebvre quitte le navire

L'entraîneur-chef des Forts, Patrick Lefebvre, a démissionné de son poste samedi, après une défaite de 12-0 contre les Inouk de Granby.

Crédit photo : Sarah-Maud Demers

Le seul entraîneur-chef et directeur général de l’histoire des Forts de Chambly, Patrick Lefebvre, ne sera pas de retour derrière le banc de la formation. Il a remis sa démission samedi matin après un peu plus de deux saisons à la barre de l’équipe.

Les Forts avaient une fiche d’une victoire et quatre défaites lorsque Lefebvre a démissionné. Cette décision fait suite à un cuisant revers de 12-0 subi contre les Inouk de Granby, au Centre sportif Léonard-Grondin, le 22 septembre.

Selon le président de l’équipe, Marc-André Houle, il a quitté le bateau pour des raisons personnelles.

« Les Forts vont profiter de cette situation terriblement négative pour la tourner positivement, a affirmé Houle. On a connu un début de saison inacceptable, mais explicable. »

Le président explique justement ce début de saison difficile par le nombre de rencontres que la formation a disputées contre des équipes qui devraient dominer dans la ligue. Il note entre autres les matchs contre le Collège Français de Longueuil, les Flames de Gatineau et les Rangers de Montréal-Est, trois équipes qui pourraient lutter pour les positions de tête de leurs divisions.

« La défaite contre Granby était inacceptable, ridicule, ça n’avait pas de sens, a toutefois remarqué le président. Granby n’a pas une meilleure équipe que nous. »

En un peu plus de deux saisons à la barre des Forts, Lefebvre a conservé une fiche de 40 victoires, 62 défaites et 7 revers en prolongation en 109 parties. Son équipe a aussi rendu les armes à deux reprises en première ronde des séries éliminatoires, se faisant éliminer en trois matchs lors de ces deux occasions.

Derrière le banc

Lors de la dernière rencontre des Forts, c’est le vice-président aux opérations hockey, Michel Tremblay, qui était derrière le banc.

Tremblay et Marc-André Houle ont la tâche de trouver un remplaçant à Lefebvre. Houle a déjà souligné avoir rencontré des candidats de qualité suivant le départ de l’entraîneur-chef.

Houle a indiqué qu’il aimerait que le nouvel entraîneur-chef soit en poste pour au moins une des deux pratiques cette semaine. Le pire scénario envisagé serait que le nouveau pilote ne soit d’office que pour le prochain duel de la formation chamblyenne, vendredi, à Gatineau.

La décision quant au reste du personnel d’entraîneurs sera prise lors de l’embauche du nouveau pilote. Notons que Patrick Lacelle et Samuel St-Louis en sont à leur première saison comme entraîneurs avec les Forts.