Dans les pages de Florence K

Dans les pages de Florence K

Florence K a rencontré le public de Chambly à la librairie Larico, le 21 octobre.

Crédit photo : Courtoisie

« En spectacle, tu reçois le feedback du public directement au visage. Dans la littérature, on s’invite chez les gens et ils nous font une place dans leur quotidien », lance l’auteure et chanteuse, Florence K. Le 21 octobre, elle a pris le pouls des lecteurs de la région, lors de sa visite à la librairie Larico, où elle est venue présenter son premier ouvrage de fiction, Lili Blues.

Dans le cadre du 50e anniversaire de la librairie de Chambly, l’équipe a mis sur pied une programmation variée, pour faire voyager la culture vers les citoyens. Au cours de l’événement, l’auteure a parlé de son parcours et de son processus d’écriture. Une séance de dédicaces s’en est suivie.

Jointe au bout du fil par le Journal de Chambly quelques jours après la parution de son roman, Florence K était fébrile de voir la réception des lecteurs sur son histoire.

« Le plus beau commentaire qu’on m’a fait jusqu’à maintenant, c’est une dame qui m’a écrit sur Facebook pour me dire qu’elle avait lu le livre d’une traite », s’est-elle exclamé avec joie.

Expérience

L’artiste avait apprivoisé la plume avec la création de Buena Vida, son premier ouvrage autobiographique où elle se confie sur une période de profonde dépression.

« J’ai décidé d’écrire parce que ça rend ma vie plus belle. J’ai toujours eu besoin de faire fonctionner mon imagination, sinon, ça découle en anxiété. Enfant, je me suis toujours inventé des histoires et j’ai vécu dans mon imaginaire », s’est-elle souvenue.

La chanteuse auteure est désormais à l’aise avec ses deux chapeaux, s’étant débarrassée du sentiment d’imposteur qui l’habitait auparavant.

« La création n’a pas de frontières, j’ai compris que tout le monde a le droit d’exprimer ce qu’il ressent », a-t-elle soutenu.

Triangle amoureux

Lili Blues plonge le lecteur dans l’univers de Samir, malheureux dans son mariage avec Vanessa. La rencontre de Lili chamboulera leur quotidien les lecteurs suivront l’évolution de ces trois personnages.

« Je voulais donner une perspective et comprendre pourquoi les gens s’accrochent à leur propre détriment. En cours de création, les personnages se révèlent à moi pour tracer leur personnalité », a décrit l’auteure.

« J’ai décidé d’écrire parce que ça rend ma vie plus belle. »
– Florence K

Ayant tout juste terminé un certificat en psychologie, Florence K s’intéresse particulièrement à ce domaine, qu’elle compte poursuivre jusqu’aux études supérieures.

Cet intérêt teinte son récit, qui plonge les lecteurs dans les émotions de ses personnages.

Sur la table

Si plusieurs projets musicaux figurent à l’agenda de Florence K, elle ne délaisse pas pour autant la plume, elle qui souhaite le plonger déjà dans un projet de recueil de nouvelles.

La chanteuse sortira d’ailleurs un album surprise dans les prochaines semaines, en plus de réaliser celui de sa sœur.

« Je me sens vraiment à ma place », conclut l’artiste.