À propos du déneigement

Publié le 22 décembre 2016

Christian Paulhus constate une dégradation de l'état des rues et des boulevards depuis l'arrivée de la neige.

©Rémy Boily

Aux responsables de notre belle Ville de Chambly,

Je suis citoyen de Chambly depuis cinq ans et j'y travaille depuis une bonne quinzaine d'années. Je tiens tout d'abord à vous féliciter pour l'entretien général de notre belle cité. J'ai résidé dans cinq autres municipalités auparavant et je suis fier d'être présentement citoyen de Chambly.

J'apporte à votre attention le fait que je constate une dégradation de l'entretien de nos rues et boulevards depuis le début des précipitations de neige. Contrairement aux autres années, le déneigement des rues autour de notre environnement de quartier (j'habite rue Chaumont) se fait tardivement. Ce qui entraine une accumulation qui, une fois pressée sous les roues des nombreuses voitures, crée une belle glace. Je suis à même de constater de près la différence, puisque je fais du vélo 12 mois par année. Les hivers précédents, la vigilance ou la qualité de l'entretien procurait de meilleures conditions dans nos rues. Je dois également vous informer que le passage des charrues est fait plus négligemment, puisqu'il n'y a déblaiement des rues que pour l'espace restreint d'une voiture. Le type de pelles utilisées (au lieu des charrues traditionnelles) laisse les bords comblés de neige, ce qui n'était pas aussi mal fait auparavant.

Le 18 décembre, en revenant de Montréal par l'autoroute 10, nous avons emprunté le boulevard Fréchette. Or, la voiture s'est mise à tanguer dangereusement. Même en ralentissant autant que possible, nous nous comptons chanceux de ne pas avoir été entraînés dans le fossé par le vent latéral, puisque la chaussée était une véritable patinoire. Pourtant, la route que nous venions de quitter, côté Carignan, juste avant les lumières et l'entrée dans Chambly, montrait une route bien nettoyée. Nous étions quatre passagers à bord de la voiture et tous témoignaient de l'état insatisfaisant des rues et boulevards de la Ville cette année.

Puisque je suis enseignant à l'école secondaire de Chambly, je tiens également à vous rappeler que c'est l'établissement scolaire le plus populeux de notre Ville. Des centaines d'adolescents empruntent les trottoirs et quelques-uns, comme moi, osent utiliser leurs bicyclettes. Or, là aussi je dois témoigner qu'il faut patienter plus qu'auparavant pour profiter d'un dégagement sécuritaire des couloirs de marche. L'accumulation de plaques et de trous de glace sur les trottoirs, côté est du boulevard Brassard, démontre que les chenillettes n'ont pas su récurer avec professionnalisme comme cela était fait auparavant. On remarque aussi que l'utilisation de déglaçant se fait plus rare que les autres années.

Je me fais porte-parole d'autres citoyens qui ont remarqué la même dégradation du service de déneigement et d'entretien de nos rues. En cet hiver qui annonce du froid et des précipitations fréquentes, il serait important de réviser les opérations avant qu'il n'arrive des malheurs à nos citoyens, jeunes et vieux.

Christian Paulhus, résident de Chambly