Le vrai coût des parcomètres à Chambly

Publié le 1 décembre 2016

Je suis un résident de Saint-Mathias sur Richelieu. Je dépense en moyenne environ 350$ par mois en frais de restauration à Chambly, la plupart du temps dans des restos du Vieux-Chambly.

Dernièrement j’y suis allé, je me suis stationné, j’ai mis quelques sous dans le parcomètre pour par la suite aller m’attabler au restaurant Au Coin de La Baie, que j’affectionne particulièrement pour sa bouffe et sa terrasse.

La compagnie était bonne et le festin dura un peu plus longtemps que prévu.

À mon retour à mon véhicule, quelle ne fut pas ma surprise d’y trouver un billet de stationnement. Cette surprise fut encore plus grande quand j’ai vu le montant de l’amende: 77$. C’est plus dispendieux qu’à Montréal…

Évidemment, je fulminais, tous les saints de l’église m’ont accompagné dans mon désarroi et dans ma réflexion. Une fois ces cantiques terminés, j’ai réfléchi et me suis dit que d’autres restos existaient autour de chez moi, que ce soit à Saint-Hilaire, Beloeil ou à Richelieu même.

Un peu de mathématiques… 350$ par mois équivalent à environ 4000$ par année. Si cette contravention et cette réflexion font qu’à l’avenir 50% du temps je vais ailleurs qu’à Chambly pour me restaurer, il en coûtera donc 2000$ en perte annuelle de revenus aux commerçants de Chambly.

Et je doute être le seul qui réagira ainsi.

Comment une municipalité peut-elle traiter ses commerçants payeurs de taxes de la sorte? Et comment peuvent-ils accepter cette situation?

Finalement qui paie pour les parcos?

La Ville empoche les amendes et les taxes tandis que les commerçants eux…

Benoit Coté, Saint-Mathias-sur-Richelieu