Un nouveau roman d’époque pour tous signé Pascal Cloutier

Un nouveau roman d’époque pour tous signé Pascal Cloutier

L’auteur et copropriétaire de la microbrasserie Délire et Délices, Pascal Cloutier, lancera son livre et une nouvelle bière le 19 janvier prochain.

Crédit photo : Yessica Chavez

Est-ce qu’on peut avoir deux coups de foudre ? Est-ce qu’on a le droit de se tromper en amour ? Ce sont les questions que pose Pascal Cloutier dans son nouveau roman Sur le quai des gares.

L’ouvrage raconte l’histoire d’amour de Marc Circé et de Nancy Plante qui se sont rencontrés alors qu’ils étaient adolescents.

Une relation de tourtereaux des plus classiques, jusqu’à ce que la rencontre de Jean-Marie vienne troubler la paix du couple.

« J’avais déjà parlé de ces deux personnages dans mon ouvrage Le Spectre de Booz, mais je les avais négligés un peu. Là, j’avais envie de creuser, de raconter leur histoire. J’avais envie d’écrire un roman qui vient chercher tout le monde parce qu’on a tous déjà vécu des sentiments semblables à ceux des personnages », raconte M. Cloutier.

L’histoire se déroule dans le Montréal des années 1960. Une ville qui est alors en pleine effervescence et qui connaît beaucoup de changements profonds.

« J’écris pour me coucher moins niaiseux ! J’ai donc fait énormément de recherches. »
— Pascal Cloutier

« Je voulais ancrer mon récit dans ce temps-là, car c’est une époque qui n’est pas très lointaine, mais dont on n’a pas tous les détails. Je voulais parler des droits des femmes et des changements de société qui avaient lieu. J’écris pour me coucher moins niaiseux ! J’ai donc fait énormément de recherches pour pouvoir décrire des décors réalistes, même si je ne les ai pas vus, et pour montrer que quelque part, on peut encore s’y retrouver dans leurs tiraillements », détaille l’auteur.

Genre

Dans ce cinquième ouvrage, l’auteur s’éloigne du suspense et de l’aventure qui sont normalement les fils conducteurs de ses romans.

Pascal Cloutier met plutôt l’accent sur les drames psychoamoureux que peuvent vivre deux personnes dans une relation.

Il détaille tous les dilemmes qui trottent dans la tête de Nancy, Marc et Jean Marie. Il explique également en quoi ces problèmes ont une importance cruciale dans leur vie.

« J’avais envie d’aller ailleurs; d’écrire un roman plus grand public que mes ouvrages précédents. C’est comme si j’avais, pendant quatre albums, composé des pièces rock et là, j’ai fait un album jazz. Ça ne m’empêche pas de revenir au rock ni de refaire du jazz », image l’écrivain.

Trains

Le personnage de Marc Ciré est un homme travaillant, passionné par son emploi dans le milieu ferroviaire.

Pour pouvoir donner de la chair à son personnage et à son milieu, Pascal Cloutier a dû en apprendre plus sur les trains et le jargon du milieu.

« J’ai lu beaucoup et j’ai fini par trouver un site qui est devenu ma référence. L’univers ferroviaire prend une grande place dans l’histoire. Marc est tellement passionné par son emploi qu’il en vient à éventuellement considérer sa vie comme un train, dont il est la locomotive », relate M. Cloutier.

Par contre, l’auteur ne voulait pas tomber dans les clichés du train à vapeur romantique.

« Les années 1960, c’étaient des années charnières pour les trains, affirme-t-il. Visuellement, c’est à peu près les mêmes trains au mazout qu’on a maintenant. C’est sûr que la technologie a changé, mais tout ce qu’il y a de romantique, ce sont les personnages qui prennent le train. Au début, l’ouvrage s’appelait Cabooze et sentiments, mais on trouvait que Sur le quai des gares, c’était plus accrocheur », confie l’auteur.

Lancement

Pascal Cloutier lancera officiellement son livre le 19 janvier à 18 h, à la microbrasserie, Délire et délices, dont il est le copropriétaire. L’endroit dévoilera à cette même occasion une nouvelle bière appelée Cabooze pour rester dans le thème ferroviaire.