Nez rouge toujours populaire

Nez rouge toujours populaire

Quelque 180 bénévoles ont fait 238 raccompagnements lors de l’édition 2017 de Nez rouge.

Crédit photo : Courtoisie

Nez rouge du Bassin de Chambly a connu une saison aussi occupée que celle de l’année dernière avec 238 raccompagnements en neuf soirées d’opération.

« Encore une fois, ç’a été une super belle année. Elle ressemble beaucoup à celle de l’année passée quant au nombre de bénévoles et de raccompagnements », affirme Annie Desbiens, coordonnatrice de l’édition 2017.

Selon elle, les soirées des 15,16, 22, 23 et 31 décembre ont été les plus occupées.

En tout, ce sont environ 180 bénévoles qui se sont relayés pour répondre à la demande.

238
C’est le nombre de raccompagnements qui ont été effectués par les bénévoles de Nez rouge.

Conditions

Les équipes de bénévoles qui ont pris la route ont pu compter sur de bonnes conditions en général.

« On a été chanceux, car chaque fois que ça s’annonçait plus problématique, ça se résorbait juste avant qu’on commence à faire des raccompagnements. Je pense notamment à la journée du 23 décembre, où il y a eu du verglas, mais ça s’est arrêté avant qu’on commence », raconte Mme Desbiens.

Toutefois, lors de cette soirée du 23 décembre, les équipes de bénévoles de diverses centrales de la région se sont entendues pour ne pas faire de transport qui représentait un transfert.

Même si le verglas avait cessé, la chaussée demeurait glissante et les plus longs transports auraient pu être dangereux.

Prochaine édition

Pour la prochaine édition de l’opération Nez rouge du bassin de Chambly, l’équipe organisatrice ne compte pas augmenter le nombre de soirées de fonctionnement.

« On l’avait essayé par le passé et on en est venus à la conclusion qu’il n’y avait pas assez de demandes pour être en service plus de soirées », explique Annie Desbiens.

Le Centre de Bénévolat de la Rive-Sud — point de service de Chambly est l’organisme qui s’occupe de l’Opération Nez rouge de la région.

Depuis 5 ans, le Centre a décidé de cibler les vendredis et les samedis pour les raccompagnements puisque ce sont pendant ces deux soirées que la demande est la plus importante.

La soirée du 31 décembre a été ajoutée au calendrier de l’Opération Nez rouge l’an dernier. Elle est devenue une des soirées les plus populaires.