Bombardier obtient la certification de son avion CS100

Mathieu Ste-Marie mathieu.ste-marie@tc.tc Publié le 18 décembre 2015

L'obtention de cette certification ouvre la voie à la livraison et à l'entrée en service de cet avion auprès de SWISS, son premier exploitant, en 2016.

©TC Media - Mathieu Ste-Marie

MIRABEL. Bombardier a obtenu la certification de son avion CS100 par Transports Canada, a annoncé, en grande pompe, l'entreprise québécoise, vendredi matin.

L'obtention de la certification du plus petit modèle de la famille C Series ouvre la voie à la livraison et à l'entrée en service de cet avion auprès de SWISS, son premier exploitant, en 2016.

«La certification de la C Series de Bombardier marque un tournant historique pour le secteur canadien de l'aérospatiale», a affirmé le ministre des Transports Marc Garneau.

Le président de Bombardier, Fred Cromer, a abondé dans le même sens. «C'est un moment historique pour Bombardier. Je félicite du fond du cœur nos équipes de leur engagement dans les activités de développement, d'essai et d'homologation de l'avion CS100.»

À ses côtés, le ministre de l'Économie, Jacques Daoust, a accueilli avec enthousiasme cette annonce. «Grâce à cette étape cruciale franchie par la C Series, Bombardier pourra consolider de nombreuses ententes partout dans le monde, alors que plus de 240 commandes sont déjà confirmées. L'avenir sera gage de réussite, j'en suis convaincu.»

Un long processus

Bombardier a obtenu cette homologation après un programme d'essais, comprenant plus de 3000 heures d'essai en vol, la validation de milliers de résultats d'essai et des données exhaustives de conception et de performance.

«Nous avons rencontré tous les standards. Nous avons dû effectuer des millions de tests, a souligné Rob Dewar, vice-président du programme d'avion C Series.

«Nos équipes hautement qualifiées des essais en vol, des essais au sol et de l'ingénierie, de concert avec nos fournisseurs, ont travaillé avec succès au développement, aux essais et à l'homologation de cet avion», a pour sa part affirmé François Caza, vice-président du Développement de produits et ingénieur en chef.

Les délégués à l'approbation de la conception ont travaillé en collaboration avec Transports Canada pendant cinq ans à planifier, mettre à l'essai et examiner des milliers de dessins et documents techniques qui définissent les avions C Series.

L'entreprise québécoise a annoncé que l'avion CS300, le modèle de plus grande taille, est en voie d'obtenir son certificat de type d'ici six mois, comme prévu. Bombardier continuera de travailler avec Transports Canada pour valider le programme de formation de l'avion CS100.

En manchette

Francis Poulin à la conquête des mélomanes

MUSIQUE. Un voyage entre Félix Leclerc et Radiohead: voilà l’univers musical de Francis Poulin, finissant de l’École nationale de la chanson. L’auteur-compositeur-interprète de Marieville sera en spectacle avec les autres finissants de sa cohorte, le 8 juin au Cégep de Granby, et le lendemain à l’Astral, dans le cadre des Francofolies de Montréal.

En Montérégie-Centre: La structure du réseau de santé révisée

FINANCES. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre (CISSSMC) revoit actuellement sa structure organisationnelle. L'objectif? Réduire les dépenses de 15 M$ tout en offrant des soins de qualité. Les syndicats, eux, parlent plutôt de suppressions de poste qui se traduisent par une diminution des services.

Bombardier obtient la certification de son avion CS100

Mathieu Ste-Marie mathieu.ste-marie@tc.tc Publié le 18 décembre 2015

L'obtention de cette certification ouvre la voie à la livraison et à l'entrée en service de cet avion auprès de SWISS, son premier exploitant, en 2016.

©TC Media - Mathieu Ste-Marie


MIRABEL. Bombardier a obtenu la certification de son avion CS100 par Transports Canada, a annoncé, en grande pompe, l'entreprise québécoise, vendredi matin.

L'obtention de la certification du plus petit modèle de la famille C Series ouvre la voie à la livraison et à l'entrée en service de cet avion auprès de SWISS, son premier exploitant, en 2016.

«La certification de la C Series de Bombardier marque un tournant historique pour le secteur canadien de l'aérospatiale», a affirmé le ministre des Transports Marc Garneau.

Le président de Bombardier, Fred Cromer, a abondé dans le même sens. «C'est un moment historique pour Bombardier. Je félicite du fond du cœur nos équipes de leur engagement dans les activités de développement, d'essai et d'homologation de l'avion CS100.»

À ses côtés, le ministre de l'Économie, Jacques Daoust, a accueilli avec enthousiasme cette annonce. «Grâce à cette étape cruciale franchie par la C Series, Bombardier pourra consolider de nombreuses ententes partout dans le monde, alors que plus de 240 commandes sont déjà confirmées. L'avenir sera gage de réussite, j'en suis convaincu.»

Un long processus

Bombardier a obtenu cette homologation après un programme d'essais, comprenant plus de 3000 heures d'essai en vol, la validation de milliers de résultats d'essai et des données exhaustives de conception et de performance.

«Nous avons rencontré tous les standards. Nous avons dû effectuer des millions de tests, a souligné Rob Dewar, vice-président du programme d'avion C Series.

«Nos équipes hautement qualifiées des essais en vol, des essais au sol et de l'ingénierie, de concert avec nos fournisseurs, ont travaillé avec succès au développement, aux essais et à l'homologation de cet avion», a pour sa part affirmé François Caza, vice-président du Développement de produits et ingénieur en chef.

Les délégués à l'approbation de la conception ont travaillé en collaboration avec Transports Canada pendant cinq ans à planifier, mettre à l'essai et examiner des milliers de dessins et documents techniques qui définissent les avions C Series.

L'entreprise québécoise a annoncé que l'avion CS300, le modèle de plus grande taille, est en voie d'obtenir son certificat de type d'ici six mois, comme prévu. Bombardier continuera de travailler avec Transports Canada pour valider le programme de formation de l'avion CS100.