L’escouade de Marieville prend son envol

L’escouade de Marieville prend son envol

La coopérative jeunesse de service L’escouade de Marieville procédait à son lancement, le 3 juillet, au point de service du Carrefour jeunesse emploi comtés Iberville/Saint-Jean.

Crédit photo : Xavier Demers

La coopérative jeunesse de service (CJS) L’escouade de Marieville a officiellement lancé ses activités lors d’une soirée d’ouverture, le 3 juillet.

L’initiative chapeautée par le Carrefour jeunesse emploi comtés Iberville/Saint-Jean (CJE-ISJ) en est à sa toute première édition à Marieville.

Treize jeunes de Marieville, Rougemont, Saint-Mathias-sur-Richelieu, Richelieu, Saint-Césaire et Ange-Gardien sont parties prenantes de la coopérative.

« Pour l’instant, nous avons déjà quatre contrats, dont deux récurrents, explique l’animatrice Éliane Daigle. On a fait beaucoup de porte-à-porte. »

Les coopérants offrent des services de gardiennage, d’entretien ménager, de désherbage, d’animation, de distribution de dépliants, de peinture et de promenade d’animaux.

« On offre aussi des services d’entretien de vélo, puisqu’un jeune a eu une formation et s’est spécialisé », ajoute pour sa part l’animatrice Marie-Jeanne Bernier.

Les jeunes sont invités à participer activement à la gestion de la coopérative en se répartissant les tâches ressemblant à celles d’une entreprise. Ils peuvent aussi participer à diverses formations qui leur permettront de se développer dans différents domaines. « C’est une excellente initiative pour la relève, souligne le maire de Marieville, Gilles Delorme, qui était présent pour le lancement. Ça développe beaucoup l’indépendance et l’autonomie en plus de faciliter les interactions et le réseautage. »

« Je voulais faire partie d’une coopérative comme celle-là pour m’intégrer au milieu du travail. » – Pascal Ataman

Comités

Les jeunes, âgés de 12 à 17 ans, prennent part activement au développement et à la gestion de la coopérative en participant à divers comités et conseils.

« Je voulais faire partie d’une coopérative comme celle-là pour m’intégrer au milieu du travail, affirme le président du conseil d’administration (CA) de L’escouade de Marieville, Pascal Ataman. J’organise les CA et je les mène. J’aimerais beaucoup être psychologue, d’ailleurs, j’ai demandé à faire une formation en psychologie et ça a été accepté. »

Une autre coopérante, Maya Dragon, qui occupe aussi le rôle de vice-présidente, note que l’expérience pourra être bénéfique pour les jeunes lors de leur entrée sur le marché du travail.

« Je trouve l’expérience intéressante à mettre dans un CV, avance-t-elle. Mon rôle est d’assister le président et de le remplacer lorsqu’il est absent lors des réunions du conseil d’administration. »

Expérience

Le CJE-ISJ mène déjà deux autres projets de coopérative jeunesse de service sur son territoire depuis quelques années.

Un projet similaire avait été lancé il y a 19 ans à Saint-Jean-sur-Richelieu puis à Farnham il y a 17 ans.

L’an dernier, le Carrefour jeunesse avait tenté l’expérience à Saint-Césaire, mais n’a pas reconduit l’expérience cette année.

Pour plus de renseignements, les intéressés peuvent appeler le Carrefour jeunesse emploi comtés Iberville/Saint-Jean au 450 460-8887.