La rentrée sans s’endetter : la CAQ milite pour un soutien financier

La rentrée sans s’endetter : la CAQ milite pour un soutien financier

Le député de Chambly croit qu’une aide financière devrait être offerte aux parents pour l’achat des fournitures scolaires.

Crédit photo : Archives

À l’aube de la rentrée scolaire, le député de Chambly Jean-François Roberge, suggère d’octroyer aux écoles un montant de 100 $ par enfant, pour aider leurs parents avec l’achat des fournitures scolaires.

Cette proposition fait suite à la publication récente d’un article du Journal de Montréal, indiquant que la rentrée scolaire pourrait coûter chaque année jusqu’à 200 $ par enfant aux parents québécois, en incluant l’achat de souliers et de vêtements.

Le député de la CAQ, lui-même enseignant et père de deux enfants, reconnaît qu’il s’agit d’une problématique majeure. « Pour de nombreuses familles, ce montant fait une différence énorme dans leur budget. Les parents ne devraient pas avoir à s’endetter pour envoyer leurs enfants à l’école », estime le porte-parole de la Coalition Avenir Québec (CAQ) en matière d’Éducation.

Soutien

Selon la proposition défendue par le député et sa formation politique, un montant de 100 $ par enfant serait envoyé aux écoles afin que celles-ci puissent procéder à l’achat de matériel scolaire pour leurs élèves.

« La rentrée scolaire devrait être avant tout un moment de fierté pour les parents, pas d’angoisse. »
– Jean-François Roberge

« Les écoles savent exactement quelles fournitures scolaires acheter et par le biais d’achats groupés, elles disposent d’un meilleur pouvoir d’achat. Cela permettrait au final d’acheter plus pour un prix moindre », considère M. Roberge.

Cette manière de faire permettrait aussi selon lui d’enlever un poids considérable qui pèse actuellement sur le dos des parents, qui n’auraient ainsi plus à courir les différents magasins dans les semaines précédant la rentrée scolaire pour effectuer leurs achats.

« La rentrée scolaire devrait être avant tout un moment de fierté pour les parents, pas d’angoisse », souligne Jean-François Roberge, par le biais d’un communiqué.

En parallèle

Chaque année, l’organisme Aux sources du bassin de Chambly accompagne près d’une quarantaine de familles dans l’achat du matériel scolaire pour la nouvelle année. La coordonnatrice au service de soutien alimentaire de l’organisme, Lynda Scally, s’occupe de ce dossier pour l’occasion.

« On offre une aide aux familles en partenariat avec la Librairie Larico. Avec un coupon, pour tous les achats de 40 $ et plus, on paie la moitié. C’est du cas par cas selon les besoins des familles », explique Mme Scally.

L’organisme soutient les parents des élèves du primaire et du secondaire, et valide les besoins grâce à la liste de matériel scolaire.
Selon la coordonnatrice, les bénéficiaires font affaire avec l’organisme sur une base temporaire la plupart du temps, soit quelques mois. Il existe une forme de rotation des personnes aidées par les Sources, pendant la rentrée scolaire.