La CNESST exige la fermeture de l’aréna Guy-Nadeau

La CNESST exige la fermeture de l’aréna Guy-Nadeau

L’aréna Guy-Nadeau à Saint-Césaire est fermé pour une durée indéterminée.

L’aréna Guy-Nadeau à Saint-Césaire est fermé pour une durée indéterminée à la suite d’une intervention de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), le 13 juillet. Le Gym Énergie Plus, qui se situe dans le même bâtiment, a rouvert ses portes, le 14 juillet, à 14 h.

La CNESST est intervenue en raison des fissures présentes dans le bâtiment qui s’affaisse tranquillement. Seul le gymnase était ouvert puisqu’il n’y a pas de hockey l’été. Ce sont seulement des travaux d’entretien qui sont effectués pendant cette période.

Après avoir inspecté les lieux et procédé à la fermeture préventive du bâtiment, la CNESST a demandé à la Ville une attestation de son état. Elle a alors contacté l’ingénieur en structure de bâtiment Michel Ménard de l’entreprise Structures Yamaska ainsi que l’arpenteur Daniel Jodoin et son équipe de la compagnie XYZ Civitas. Ils se sont rendus sur les lieux en 30 minutes.

Depuis quatre ans, ces compagnies sont déjà responsables de réaliser la mesure de tassements de sols quatre fois par année. La directrice générale de Saint-Césaire, Isabelle François, indique qu’il en coûtait de 10 000 $ à 15 000 $ par an, mais que cette année la somme sera plus élevée en raison de cette intervention.

« On est sur un sol argileux et c’est un bâtiment sans pieux donc la conséquence ce sont des mouvements de sols qui occasionnent des dommages au bâtiment », explique Mme François.

« On fait le nécessaire pour attester qu’effectivement la sécurité des occupants et des travailleurs n’est pas compromise. » – Isabelle François

Étape à venir

Les experts mandatés par la Ville travaillent actuellement sur les lieux. Ils ont déjà attesté que le gymnase était sécuritaire. Pour le reste du bâtiment, ils remettront un rapport ultérieurement.

« On fait le nécessaire pour attester qu’effectivement la sécurité des occupants et des travailleurs n’est pas compromise », déclare la directrice générale.

L’aréna devait ouvrir pour le hockey le 5 septembre. Isabelle François mentionne que la population saura si ce sera possible au cours de la semaine prochaine.