Grands prix littéraire de la Montérégie

Grands prix littéraire de la Montérégie

Le conseil d’administration de l’AAM. Rangée du bas : Chantal Gevrey (co-secrétaire), Linda Amyot (présidente), Fabienne Cortès (co-secrétaire). Rangée du haut : Martine Richard (administratrice et coordonnatrice de l’AAM), Caroline Barber (administratrice). Crédit photo : Jacques Frenette. (Photo : courtoisie)

Créés en 1999 par l’Association des auteurs de la Montérégie (AAM), les Grands prix du livre de la Montérégie 2018 sont ouverts. Le 19 janvier est la date limite de participation.

Les Grands prix du livre de la Montérégie seront attribués aux membres de l’AAM dans les trois catégories suivantes : roman, littérature pour la jeunesse et autres genres littéraires.

La catégorie Tout-petits sera officiellement lancée en janvier 2018. « Le concours s’adresse à l’ensemble de la population montérégienne, que l’on soit écrivain ou pas, et le défi consistera comme à l’habitude à nous faire parvenir un manuscrit dédié aux enfants de 0 à 5 ans », indiquent les organisateurs.

Pour le prix annuel Arlette-Cousture 2018 (œuvres de fiction : roman, nouvelle, conte) sont éligibles les titres parus entre le 1 janvier et le 31 décembre 2017.

Pour le prix bisannuel Bernadette-Renaud 2018 (œuvres de fiction pour la jeunesse : roman, nouvelle, récit, conte et poésie) sont éligibles les titres parus entre le 1janvier 2016 et le 31 décembre 2017.

Pour le prix bisannuel Rina-Lasnier 2018 (Œuvres de poésie : poèmes en vers ou en prose) sont éligibles les titres parus entre le 1 janvier 2016 et le 31 décembre 2017.

Candidature

Pour soumettre un titre à l’un ou l’autre des trois prix décernés en 2018, il est nécessaire de remplir le formulaire d’inscription aux Grands Prix du livre de la Montérégie en visitant le site www.auteursmonteregie.com.

« Demander à votre éditeur de nous faire parvenir quatre (4) exemplaires de votre livre soit par Postes Canada, soit en prenant rendez-vous à l’AAM pour les remettre en main propre. Vous aurez toutes les informations au 450 321-9558 ou aamonteregie@gmail.com », fait savoir Martine Richard, coordonnatrice de l’AAM.

Attention, seul les membres de l’AAM peuvent participer à ce concours.

La remise des Grands Prix du livre de la Montérégie aura lieu en mai 2018.

Les objectifs de l’AAM

Outre les Grands prix de l’AAM, le conseil d’administration a concentré ses efforts cette année sur trois grands éléments :

– une offre de formation élargie incluant conférence (telle celle donnée par Luc Boily sur l’humour lors du brunch des Fêtes), atelier et classe de maître;

– une demande de subvention au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), dans le cadre de l’entente territoriale avec Culture Montérégie, pour mettre sur pied une série d’activités inédites dans les librairies indépendantes de l’ensemble de la Montérégie;

– la mise sur pied d’un premier événement de levée de fonds original permettant de recueillir des sommes qui seront affectées à la réalisation de nouvelles activités.

Histoire de Grands Prix

Les premiers Grands Prix furent attribués par le public. Dès le mois de mars 1999, l’ensemble des lecteurs montérégiens ont été invités à voter pour les meilleurs livres de l’année précédente. Les écoles, les librairies et les bibliothèques publiques ont servi de véhicules aux votes.

De 2006 à 2008, les Grands Prix se sont transformés. Des prix accordés par jury se sont ajoutés à ceux décernés par le public.

Au gré des années, les Grands Prix ont connu quelques ajouts à leur base , « Grand Prix littéraire de la Montérégie » (pour l’ensemble de l’œuvre d’un auteur, en 1999 et 2002), « Prix spécial du jury » en 2009 et 2011, « Prix Coup de cœur du Jury » en 2010 et 2012, fiction jeunesse primaire et fiction jeunesse secondaire de 2009 à 2014.

Toutefois, c’est en 2009, sous la présidence de Sylvain Meunier, que les Grands Prix sont devenus en grande partie ce qu’ils sont aujourd’hui : une récompense accordée uniquement d’après jury. Il s’agissait d’accorder une chance égale à tous des membres de l’AAM, qu’ils soient connus ou pas.

À l’automne 2016, enfin, les Grands Prix ont été réorganisés de façon à ce que les prix jeunesse Philippe-Béha (album) et Bernadette-Renaud (fiction jeunesse) soient remis en alternance, tout comme les prix Rina-Lasnier (poésie) et le prix Essai. Le prix Arlette-Cousture (fiction adulte) demeure annuel.